Lotier (Vilmorin-Andrieux, 1904)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Limaçon
Vilmorin-Andrieux, Les plantes potagères, 1904
Maceron

[391]

LOTIER CULTIVÉ, Pois ASPERGE, Pots CAPE, Pors sucnk (Lotus Tetragonolobus L. ; Tetragonolobus purpureus Moench). (ANGL. Winged pea ; ALL. Flügel-Erbse, Spargel-Erbse ; ESP. Bocha cultivada). — Fam. des Légumineuses.


Plante annuelle de l'Europe méridionale, presque rampante, à tiges d'abord étalées sur terre, puis ascendantes, longues de 0m 30, velues et d'un vert pâle, grisâtre, de même que les feuilles, qui sont composées de trois folioles larges et courtes, accompagnées de stipules dressées ; fleurs d'un beau rouge un peu brun, faisant place à des cosses carrées, relevées d'ailes membraneuses sur les angles, longues de On' 0(; à 08'0S et passablement charnues quand elles sont jeunes. Graine jaunâtre, presque sphérique ou légèrement aplatie.


[392]

Le Lotier cultivé demande les mêmes soins que les lentilles ou les haricots. On le sème au mois d'Avril en place, et il n'a plus besoin que de quelques arrosements en cas-de grande sécheresse.

On emploie les gousses, jeunes et tendres, à la manière des haricots verts. Le grain est une des nombreuses substances dont on prétend obtenir par la torréfaction un assez bon café.