Laitues romaines (Vilmorin-Andrieux, 1904)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Laitues à couper
Vilmorin-Andrieux, Les plantes potagères, 1904
Laitue vivace

[378]

LAITUES ROMAINES


SYNONYMES: Chicon, Laitue lombarde, L. longue (Midi).
NOMS ÉTRANGERS: ANGL. Cos-lettuce, Celery-lettuce. — ALL. Römischer oder Binde-Salat. — FLAM. Ezelsoor salat. — HOLL. Roomsche latouw. — SUÉD. Romersk bindsallat. — ITAL. Lattuga romana. — ESP. Lechuga romana, Lechugon, Oreja de mula. — PORT. Alface romana. — RUSSE Rimsky latouke. — POL. Salata rzymska.


Les Laitues Romaines se distinguent des laitues pommées ordinaires par la forme de leurs feuilles, qui sont allongées, presque toujours un peu en cuiller,et par le grand développement que prend ordinairement la nervure médiane.Dans quelques variétés, celle-ci forme une véritable côte blanche, tendre et très épaisse.

CULTURE ORDINAIRE. - Elle ne diffère pas sensiblement de la culture de la Laitue. Les Romaines de printemps et d'été se sèment en plein air de la fin de Mars en Juillet, en pépinière, à exposition chaude et abritée pour les premiers semis ; on les met en place à o°'3o d'écartement, d'Avril en Août, en terrain meuble et bien fumé, sur lequel on répand un bon paillis pour entretenir la fraîcheur en été. La récolte a lieu depuis le mois de Juin jusqu'en Octobre. On peut aussi semer d'Avril en Juillet, en place, mais très clair, pour récolter de Juin à l'automne.

Les semis de Roumaines d'hiver s'effectuent de la fin d'Août au I; Septembre en pépinière à l'air libre ; on repique quinze jours après et on met en place successivement au pied d'un mur au Midi, en terrain meuble et bien fumé, en espaçant de o1" 30. Pendant les grands froids, il est nécessaire d'abriter, soit à l'aide de paillassons posés le long du mur,soit de cloches, soit, à la rigueur, de coffres et de châssis, si la largeur de la planche le permet. La récolte a lieu fin-Avril et en Mai.

Blanchiment. — La pomme des Romaines se formant moins facilement que celle des Lai-tues, pour la faire blanchir, on la lie habituellement aux deux tiers de sa hauteur avec un brin de paille ou de raphia. Il faut choisir un temps sec pour faire cette opération, de façon à éviter la pourriture.

CULTURE HÂTÉE. - Quelques jardiniers réservent un certain nombre de plants de Romaines hâtives provenant des semis faits au mois d'Octobre en vue de la culture forcée dont nous allons parler ci-après ; ils les plantent au début du printemps sur cotière en pleine terre. Ainsi traités, ces plants qui ont été conservés sous cloche jusqu'au moment de la mise en place et habitués progressivement à l'air libre, donnent ordinairement leur produit vers la fin d'Avril ou au commencement de Mai.

CULTURE FORCÉE. - Cette culture se fait surtout sous cloches. — On sème généralement dans la première quinzaine d'Octobre sur ados ou sur vieille couche et sous cloche ; quinze jours après le semis, on repique à raison de 24 à 30 plants par cloche ; on recommande de supprimer les cotylédons, car ceux-ci en se flétrissant déterminent souvent la pourriture des jeunes plants. Trois semaines plus tard, on procède au second repiquage à raison de .o à 12 plants par cloches. Certains jardiniers n'en mettent que 9 et même 5 pour les avoir plus beaux.

Les maraîchers pratiquent ordinairement deux saisons de forçage : — La première saison se fait ordinairement au commencement de Janvier sur couche susceptible de donner environ20e de chaleur et recouverte de o"' Io à o"' 20 de bon terreau neuf. On dispose des planches non inclinées de largeur suffisante pour recevoir trois rangées de cloches ; ces planches sont séparées par un sentier, et sous chaque cloche on plante une Romaine et 3 ou 4 petites laitues ; vers la fin du même mois, si l'état de la terre et la température le permettent, on garnit les intervalles existant entre les cloches avec des Romaines que l'on cloche après l'enlèvement des premières déjà bonnes à consommer, ou bien avec des Choux-fleurs semés à l'automne et conservés à l'abri en pépinière d'attente. Cette première saison fournit son produit au bout de huit à neuf semaines. La culture intercalaire faite avec les Romaines ou les Choux-fleurs contreplantés vers la fin de Janvier, produit une seconde récolte d'Avril en Mai pour les Romaines, ou en Juin pour les Choux-fleurs.


[379]

La seconde saison commence dans les premiers jours de Février et se continue jusqu'en Mars, toujours sur couche chaude où l'on a préalablement semé, une fois le coup de feu passé, des Radis, puis de la Carotte très hâtive. On marque l'emplacement que doivent occuper les cloches, et l'on procède alors à la mise en place à raison d'une Romaine et de trois ou quatre Laitues par cloche.

Il est d'usage de donner, çà et là, un coup de plantoir traversant obliquement le terreau jusqu'au fumier pour éviter des coups de chaleur qui brûleraient les plantes ; dans le même but, on pratique souvent un petit conduit oblique communiquant de la circonférence extérieure de la cloche à l'intérieur de la couche. Pendant la durée du forçage, on ombrera,seulement lorsque ce sera indispensable, car la Romaine aime avant tout la lumière, et on aérera le plus souvent possible.

Les Radis se récoltent en premier, de quinze jours à trois semaines après le semis, puis les Laitues cinq à sept semaines après la mise sous cloches, et les Romaines quelques jours plus tard. Puis viennent, comme dans la première saison, les produits obtenus dans les intervalles existant entre les cloches. Quelques maraîchers ont l'habitude de mettre un rang de Choux-fleurs par planche sur le bord situé au Nord.

Comme dans la culture ordinaire, il est nécessaire de lier les Romaines soumises au forçage, pour les faire blanchir (Voir à la page précédente).

1. — Romaines de printemps et d'été.

Les variétés composant le premier groupe conviennent particulièrement à la culture forcée, ainsi qu'aux semis hâtifs de printemps.


ROMAINE VERTE MARAICHÈRE.
SYNONYME : Laitue du Bouscat (Gironde).
NOMS ÉTRANGERS : ANGL. Green Paris cos-lettuce, Buchland green cos-L., Johnson's Eclipse cos-L. — ALL. Pariser grüner selbstschliessender Binde-Salat.


Jeune plant vert foncé ; feuilles dressées, à côtes blanches, spatulées-allongées, très dentées vers la base.

Pomme haute, allongée, pointue ou légèrement obtuse, présentant trois faces bien marquées ; feuilles extérieures redressées autour de la pomme, relativement étroites, d'un vert assez foncé, presque vernissé, à côtes très blanches. — C'est une bonne variété à végétation rapide,moins volumineuse mais un peu plus précoce que la R. blonde maraîchère. Graine blanche.

Romaine verte maraichè e (Héri. au sisiiure).

ROMAINE VERTE DE LA LIMAGNE.


Jeune plant vert foncé, à feuilles dressées, fortement plissées sur les bords, anguleuses sur tout leur contour et dentées à la partie inférieure.

Pomme arrondie et très dure ; feuilles fortes, cloquées, d'un vert un peu plus blond que la R. verte maraîchère. Graine blanche.

C'est une belle variété très vigoureuse et à végétation rapide.


[380]

ROMAINE GRISE MARAÎCHÈRE.
NOMS ÉTRANGERS : ANGL. Grey Paris cos-lettuce, Alexander white cos-L.


Jeune plant à peine différent de celui de la R. blonde maraîchère; si ce n'est par sa couleur, qui est sensiblement plus foncée.

Pomme haute, très nettement arrondie au sommet, plus trapue que celle des Romaines verte et blonde maraîchères; feuilles extérieures amples, arrondies du bout, d'un vert un peu moins blond que celles de la R. blonde maraîchère; celles qui composent la pomme très fortement creusées en cuiller. Graine blanche.

La R. grise maraîchère se cultive surtout sous cloches; pour cet emploi, elle est ordinairement préférée à toutes les autres variétés par les maraîchers des environs de Paris.

La Romaine Éclipse est une variété petite et hâtive de la R. grise maraîchère, se prêtant bien à la culture forcée.

Romaine plate hâtive. — Les maraîchers de Paris cultivent, sous ce nom, une race qui paraît intermédiaire entre la R. verte et la R. grise. C'est une plante qu'on pourrait décrire comme une Romaine verte maraîchère à larges feuilles; elle forme une pomme large, bien pleine et surbaissée au sommet, ce qui lui a fait donner le nom de plate. Elle est employée concurremment avec la R. grise pour la culture sous cloches. Elle a la graine blanche.

Romaine blonde maraichère.Romaine grise maraichère.

Rid. au sixième.Réd. au sixième.

ROMAINE BLONDE MARAÎCHÈRE.


SYNONYMES : Romaine blonde à grosse côte de Versailles, R. la Parisienne (Somme), Laituard (Tarn), Salade parisienne (Somme).
NOMS ÉTRANGERS : ANGL. White Paris cos-lettuce, Moor-park cos-L., Priory white cos-L., London hardy white cos-L., Harrisson's improved white cos-L.; (AM.) Ice cos-L. — ALL. Pariser gelber selbstschliessender Binde-Salat.

Jeune plant d'un vert pâle ; feuilles assez dressées, spatulées, dentées et légèrement cloquées vers la base, larges et arrondies vers l'extrémité.

Pomme haute, allongée, mais très grosse, obtuse ou arrondie au sommet, à angles moins marqués que dans la R. verte maraîchère ; feuilles extérieures spatulées, larges et amples, d'un vert blond, passablement cloquées ; celles qui forment la pomme à côtes blanches très prononcées, toujours pliées et d'un vert très pâle. Graine blanche.

Cette variété est certainement la plus cultivée de toutes les Romaines, et peut-être de toutes les Laitues. Elle paraît convenir fort bien à tous les climats


[381]

tempérés et même chauds, car elle est recherchée dans le monde entier. Elle aime les terres riches et veut être arrosée abondamment.

On la cultive sous cloches pour primeur, et en pleine terre depuis le mois d'Avril jusqu'à la fin de l'automne. Bien soignée, elle se forme en sept semaines ou deux mois à partir du repiquage en pleine terre ; elle tient la pomme remarquablement longtemps. Un pied bien venu pèse souvent au delà de 3 kilogrammes.

On peut rapporter a la R. blonde maraîchère la variété désignée improprement sous le nom de Laitue Tancrède.


ROMAINE BLONDE HÂTIVE DE TRIANON.


Jolie sous-variété de la R. blonde maraîchère, à laquelle elle reste tout à fait semblable pendant les débuts de sa végétation. Elle ne s'en distingue nettement que lorsqu'elle est presque complètement formée, et cela par sa teinte un peu plus blonde, ses côtes plus larges, ses feuilles un peu plus cloquées, et surtout sa précocité de quelques jours plus grande.

Si l'on considère de quelle importance il est souvent, pour les maraîchers,de pouvoir récolter et vendre leurs produits quelques jours avant leurs confrères, on se figurera aisément quel mérite une précocité plus grande de quelques jours ajoute à une plante d'un usage aussi répandu que la Romaine blonde. Graine blanche.


Romaine pmmne en tørre.Romaine blonde hâtive de Trianon. Réd. au silièwe.Réd. au sixième.


ROMAINE GROSSE BLONDE DU CHESNAY.


Jeune plant d'un vert pâle légèrement jaunâtre, à feuilles petites, étroites, raides, dressées, dentées sur tout leur pourtour et contournées à la base.

On pourrait dire de cette variété que c'est une R. blonde maraîchère plus volumineuse et plus tardive d'une quinzaine de jours. La culture sous cloche lui convient très bien et elle se fait remarquer, cultivée en pleine terre, par sa résistance à la rouille. Graine blanche.


ROMAINE POMME EN TERRE.


SYNONYME : Chicon pomme en terre.
NOMS ÉTRANGERS : ANGL. Ground cos-lettuce. — ALL. In der Erde sitzender Binde-Salat.


Jeune plant court et compact, d'un vert franc, uni, assez foncé ; feuilles raides, courtes, ovales, légèrement en cuiller, dressées et marquées d'une nervure médiane blanche très apparente.

Plante très trapue, d'un vert foncé luisant. Pomme courte, très serrée, dure,commençant si bas, qu'elle paraît en partie enfoncée en terre ; feuilles


[382]

extérieures très raides, un peu pointues, presque toujours pliées en deux etre courbées vers l'extérieur, légèrement cloquées, à côtes fortes, raides et très développées en proportion de la dimension des feuilles. Graine noire.

Cette variété est très croquante et présente un léger arrière-goût d'amertume qui n'est pas désagréable; elle passe assez bien l'hiver, pourvu qu'elle soit un peu protégée. Comme la pomme en est très serrée, elle donne, malgré sa petite taille, un produit assez considérable.

Les variétés suivantes, moins promptes à se former, conviennent mieux que les précédentes pour la production d'été d'arrière-saison :


ROMAINE ALPHANGE À GRAINE NOIRE.


SYNONYMES : Romaine turque, B. Sagan.
NOM ÉTRANGER : ANGL. Magnum Bonum or Florence black-seeded cos-lettuce.


Jeune plant à feuilles spatulées, amples, assez longues, obtusément dentées,teintées de brun pâle à la base, sur les nervures et sur les bords.

Pomme allongée, se formant rarement seule; feuilles extérieures très longues et très larges, d'un vert pale blond ou doré, légèrement teinté de roux au soleil, finement cloquées.

Cette variété forme une rosette encore plus large que la variété à graine blanche dont nous parlons ci-après, le diamètre en atteint Om40 à 0'30.

R. alphange à graine blanche. — Plante formant difficilement sa pomme. Feuilles très cloquées, d'un vert pâle et grisâtre, légèrement teinté de brun clair sur les bords et formant une grande rosette très étalée.


ROMAINE BLONDE LENTE À MONTER.


SYNONYMES : Romaine blanche d'été, Chicon blanc langue-de-bceuf.
NOMS ÉTRANGERS : ANGL. White long-standing cos-lettuce. — ALL. Gelber ausdauernder Rinde-Salat.


Jeune plant d'un vert pâle, à feuilles spatulées, longuement pétiolées, infléchies en dehors et assez dentées.


[383]

Comme apparence extérieure cette variété se rapproche beaucoup de la R. alphange décrite plus haut; elle a seulement les feuilles plus fermes, plus nombreuses et formant une pomme plus compacte. Graine noire.

La R. blonde lente à monter, originaire de la région du sud-ouest de la France, où elle est depuis longtemps très appréciée, est tout à fait remarquable par la façon dont elle tient sa pomme malgré les chaleurs de l'été; aussi l'estime-t-on beaucoup en Provence et en Algérie, où certaines variétés très appréciées ont l'inconvénient de pommer mal et de monter vite à graine.


ROMAINE BALLON.
SYNONYMES : Romaine de Bougival, R. Alexandre.
NOMS ÉTRANGERS : ANGL. Balloon cos-lettuce, Reading Mammoth cos-L.


Jeune plant d'un vert franc un peu pâle ; feuilles dressées, longues, assez étroites, portant sur tout leur pourtour des dents longues et aiguës dans la moitié inférieure, et à peine marquées vers l'extrémité de la feuille; les nervures n'y sont pas très apparentes.

Plante très vigoureuse, à pomme grosse, large, arrondie, et même unpeu aplatie au sommet, pleine et ferme ; feuilles extérieures moins cloquées, plus vertes et plus arrondies à l'extrémité que celle de la R.blonde maraîchère. Cette dernière variété pomme plus promptement que la R. Ballon ; mais celle-ci, par contre, passe pour être phis rustique et pour convenir Fort bien aux semis d'automne. — Elle est remarquablement productive, et c'est une des plus volumineuses parmi les Romaines.


ROMAINE MONSTRUEUSE.
SYNONYME : Romaine à deux cœurs.


Jeune plant vigoureux, demi-étalé; feuilles assez grandes, larges à partir de la base, d'un vert pâle et terne, légèrement teinté de brun clair, surtout sur les nervures et sur les bords, à contour légèrement sinueux ou obtusément denté.

Pomme grosse, oblongue, ne se formant pas facilement seule; feuilles extérieures grandes, nombreuses, en large rosette très évasée, presque étalée; le pourtour des feuilles est entier, mais les bords sont contournés et ondulés; la surface en est cloquée et boursouflée de la côte centrale vers les bords; toutes les parties très éclairées sont assez fortement lavées de roux, le reste de la feuille est d'un vert terne et foncé. L'aspect en est luisant et presque vernissé,au lieu d'être mat et terne comme dans les Romaines alphanges. Le diamètre de la plante peut atteindre Omb'O.

En dehors de son fort volume, cette variété ne présente pas de grands avantages : sa qualité n'égale pas celle des variétés maraîchères et sa pomme ne se maintient pas bien longtemps.


[384]

ROMAINE BRUNE ANGLAISE À GRAINE NOIRE.
NOMS ÉTRANGERS : ANGL. Black-seeded Bath cos-lettuce. — ALL. Rotgrüner Englischer Binde-Salat (schwarz-Korn).


Jeune plant d'un vert terne pâle, à feuilles spatulées, profondément dentées jusqu'à la pointe, teintées de rouge sur les bords et les nervures. Pommes oblongues, presque pointues, d'un vert pâle très légèrement teinté de brun terne, formées de feuilles qui se redressent tardivement ; les feuilles extérieures sont très étalées, entières, peu cloquées, légèrement dentées sur les bords et teintées dans toute la portion éclairée de brun pâle sur fond grisâtre.

La Romaine brune anglaise est extrêmement rustique; elle réussit bien d'été et d'automne et passe même quelquefois l'hiver. Quoiqu'elle pomme passablement, laissée à elle-même, il est d'usage de la lier pour augmenter et hâter la production des feuilles blanchies et tendres.

Le contraste de couleur entre les parties des feuilles bronzées par l'action de la lumière et celles qui ont été soustraites au jour, se présente très marqué dans cette Romaine.

La Romaine brune anglaise à graine blanche diffère très franchement de la précédente par la couleur de ses graines ; elle a, en outre, les feuilles un peu plus allongées et plus redressées.

Romaine brune anglaise à gr. noire.Rá1. au sixième. Romaine brune anglaise à gr. blanche.Réd. au sixième.

ROMAINE PANACHÉE PERFECTIONNÉE. À GRAINE NOIRE.


NOMS ÉTRANGERS : ANGL. Improved spotted cos-lettuce. — ALL. Selbstschliessenderverbesserter Forellen Binde-Salat (schwarz K.).


Jeune plant fortement lavé de rouge-brun sur fond vert ; feuilles assez courtes, entières, spatulées-arrondies.

Plante raide à feuilles dressées, serrées les unes contre les autres et entourant une pomme oblongue, courte et assez compacte ; les feuilles extérieures sont raides, arrondies ou obtuses à l'extrémité, peu cloquées et d'un vert foncé marqué de taches et de plaques brunes; elles sont toutes redressées et creusées en entonnoir avant de former la pomme.

Cette Romaine pomme seule, mais on en augmente sensiblement le produit en la liant : elle donne alors très promptement une quantité de salade considérable, eu égard à sa petite taille. Son diamètre ne dépasse pas en effet ordinairement 0°'25 à Om30.


[385]

II. — Romaines d'hiver.


ROMAINE VERTE D' HIVER.


NOMS ÉTR. : ANGL. Green winter cos-lettuce. — ALL. Grüner Winter Binde-Salat, Gelber Sachsenhäuser Binde-Salat.


Jeune plant à feuilles lisses, d'un vert foncé, assez planes, arrondies, mais s'amincissant vers l'extrémité, à pourtour entier, ne présentant quelques dents que dans le tiers inférieur.

Plante compacte, à feuilles serrées les unes contre les autres, redressées et se renversant un peu en dehors seulement vers l'extrémité ; limbe courtement spatulé ou ovale, uni, d'un vert franc intense, pour ainsi dire glacé ou lustré ;nervures nombreuses et bien visibles. La pomme se forme généralement bien d'elle-même, mais mieux encore en la liant; elle n'est pas très haute, mais ferme, compacte et bien pleine. Graine noire.

Cette variété, exclusivement d'hiver, est fort ancienne et très recommandable; elle est peu sensible au froid, et produit beaucoup sous un volume réduit.

La race anglaise appelée Hardy white winter cos-lettuce n'est qu'une sous-variété un peu plus blonde de la R. verte d'hiver.

Romaine verte d'hiver.1(d. au aixiFuu. Humaine rovale verte (l'hiver.

Rid. au sixième.

ROMAINE ROYALE VERTE D'HIVER.


NOMS ÉTRANGERS : ANGL. Green royal winter cos-lettuce. — ALL. Grüner König's Winter Binde-Salat.


Jeune plant à feuilles courtement spatulées, un peu cloquées et contournées vers la base, assez profondément dentées vers les deux tiers inférieurs, uniformément colorées de vert foncé.

Romaine vigoureuse à feuilles d'un vert franc, luisant et presque vernissé, oblongues, légèrement cloquées, un peu renversées en arrière jusqu'au moment où la pomme commence à se faire et où les feuilles se creusent au contraire en forme de cuiller pour se recouvrir ensuite les unes les autres. La pomme est assez haute, passablement pleine, et d'ordinaire peut blanchir sans être liée. Graine noire.

Cette variété se distingue surtout de la R. verte d'hiver en ce qu'elle forme avant de pommer une rosette moins évasée, plus raide, d'un vert plus pâle et plus luisant.


[386]

ROMAINE ROUGE D'HIVER.


SYNONYME : Romaine rouge de Haarlem.
NOM ÉTRANGER : ANGL. Red or blood winter cos-lettuce.


Jeune plant fortement teinté de rouge-brun ; feuilles spatulées, planes et lisses, légèrement dentées à la base.

Pomme haute, longue, complètement verte, sauf une teinte rouge-brun au sommet, feuilles extérieures longues, arrondies au bout, très entières, presque planes et très fortement colorées de brun rougeâtre. Ce n'est que dans le cœur de la plante, et tout près de la pomme, que se montre la couleur verte. Graine noire.

La R. rouge d'hiver pomme en général fort bien d'elle mème ; elle est rustique, productive et remarquablement lente à monter. Elle présente aussi une telle fixité de caractères, qu'on ne la voit presque jamais varier ni dégénérer.

Avant de clore la liste des Romaines, nous mentionnerons encore quelques variétés qui, sans présenter autant d'intérêt que les précédentes, ont cependant un certain mérite :

R. blonde de Brunoy. — Plante assez feuillue, ne formant de pomme que quand elle est liée ; à feuilles un peu plissées, unies sur les bords et renversées en dehors à l'extrémité. La plante atteint un volume considérable, mais monte à graine assez rapidement. — Il en existe une race à graine blanche et une à graine noire.

La variété anglaise Ivery's Non such paraît identique à cette dernière.

R. blonde de Niort. — Cette belle et grande variété est cultivée et fort appréciée en Vendée ; elle ressemble beaucoup à la R. alphange à graine noire, mais elle monte un peu plus rapidement. La graine en est blanche.

R. chicon Batavia. — Variété très tardive et très vigoureuse, ressemblant un peu à la R. blonde lente à monter.

R. chicon jaune supérieure. — On pourrait la considérer comme une simple sous-variété de la R. alphange à graine blanche ; elle s'en distingue cependant parsa pomme plus courte et d'une teinte tout à fait blonde.

R. de Chalabre (SYN.: R. à feuille de chardon). — Très bonne variété de romaine d'hiver pour le midi de la France ; même à Paris, elle résiste bien au froid dans les hivers ordinaires. Elle ressemble assez d'aspect à la R. verte maraîchère, mais elle devient beaucoup plus grosse et a les feuilles passablement dentées sur les côtés dans la moitié inférieure.

R. de la Madelaine. — Variété assez voisine de la R. monstrueuse, mais plus haute et plus blonde que cette dernière ; les feuilles en sont grandes, pâles, lavées de rouge, surtout sur les bords. La pomme se forme presque seule sans être liée; elle n'est pas très pleine. Graine noire.

R. Dwarf white heart. —Variété d'origine américaine, assez analogue à la R. grise maraîchère.

R. Épinerolle. — Race à peu près intermédiaire entre les Romaines verte et blonde maraîchères ; paraît plus rustique que toutes les deux, mais aussi moins délicate de goût. Elle convient surtout pour le Midi, où elle peut se cultiver pour l'hiver.


[387]

R. frisée bayonnaise. — R. parisienne. — R. du Mexique. — On cultive sous ces noms deux ou trois races de Romaines qui ressemblent assez à la L. Batavia brune. Elles sont, comme elle, d'une végétation très vigoureuse et rapide, mais d'une contexture un peu coriace ; elles conviennent pour les climats chauds et doivent être liées pour blanchir et devenir tendres.

R. Gigogne. — C'est M. Paillieux qui a appelé l'attention sur cette curieuse variété. Originaire du Pamir, dans l'Asie centrale, elle est très rustique et résiste bien à la sécheresse; ses feuilles sont longues, d'un vert pâle un peu terne. Elle ne forme pas de pomme proprement dite, mais donne des rejets renflés, tendres et nombreux, partant obliquement de l'aisselle des feuilles inférieures. Graine blanche. — Outre son mérite comme curiosité, la R. Gigogne est,en somme, une excellente salade pour les régions où les autres variétés de Romaines sont trop délicates.

Huitaine panachée á graine blanche.Romaine Gigogne. Réd. au sixième.Réd. au sixiémc.

R. North's King. — Variété anglaise assez voisine de la R. blonde maraîchère mais plus ouverte et plus tardive.

R. panachée à graine blanche (SYN. : R. flagellée À graine blanche, R. rouge d'Angleterre, R. sanguine ci graine blanche). — Variété très différente de la R. panachée perfectionnée à graine noire décrite page 384. Feuilles tout à fait.étalées et même renversées, très plissées, lavées de rouge-brun foncé. Diamètre atteignant environ 0"'40.


ROMAINE ASPERGE, LAITUE ASPERGE (Lactuca angustana Hort.). (ANGL. Asparagus lettuce ; ALL. Spargel-Salat). — Feuilles longues, très étroites, lancéolées, ne formant jamais de pomme ; la plante monte promptement à graine, et ce sont ses tiges, grosses et renflées, qu'on utilise comme légume, lorsqu'elles ont environ 0"30 de hauteur.

(Cette plante est très distincte et ne ressemble à aucune autre Romaine. Le Lactuca cracoviensis Hort. est une forme de la Romaine asperge, à tiges rougeâtres et à feuilles bronzées ; elle végète et s'emploie comme la forme ordinaire.

Malgré leur apparence tout à fait spéciale et le nom latin qu'on leur a donné dans la pratique horticole, ces deux plantes ne sont cependant pas autre chose que des modifications de la Laitue cultivée (Lactuca sativa L.). Les caractères tirés de la floraison et des graines ne permettent pas de conserver le moindre doute à cet égard.