Introduction aux plantes utiles

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher

Définition

Une plante utile est simplement une plante utilisée par l'homme (Il n'y a pas à proprement parler de plante inutile). Elle peut être utilisée :

  • à l'état sauvage, adventice ou cultivé ;
  • à des fins très variées : alimentation humaine ou animale, usages techniques, auxiliaires pour l'agriculture ou l'environnement, médecine, agrément ou culture ;
  • à des périodes différentes : de la préhistoire à la période contemporaine ;
  • à des échelles très différentes : du village à la planète ;
  • avec des statuts sociaux variés : de l'aliment de famine à la spécialité hautement valorisée.

Les plantes utiles sont ordinairement classées en Groupes d'usage, mais ceux-ci peuvent varier dans le temps et dans l'espace. C'est pourquoi nous en discutons les contours dans l'introduction à chaque groupe.

Combien y a-t-il de plantes utiles dans le monde ?

A la louche, on peut estimer le nombre d'espèces cultivées à 7-8 000, et le nombre total d'espèces utiles (c'est-à-dire répertoriées comme utilisées) à plus de 36 000. Il est en fait impossible de donner une liste précise et exhaustive des plantes utiles, car :

  • les critères (explicites ou implicites) varient d'une source à l'autre ;
  • les inventaires sont incomplets ;
  • les inventaires reposent sur des noms, et les révisions taxinomiques récentes manquent souvent pour identifier ceux qui sont à considérer comme des synonymes ;
  • il n'y a pas de consensus entre spécialistes sur la classification, en particulier des plantes cultivées. Par exemple, le genre Citrus (les agrumes) comprend 16 espèces d'après Swingle et 162 d'après Tanaka.
  • même s'il y avait un consensus au niveau des espèces biologiques, reste à décider si les inventaires portent sur des espèces ou des formes cultivées (crops en anglais). Par exemple, le colza et le rutabaga font partie de la même espèce (Brassica napus). De même l'endive (witloof) et la chicorée rouge (radicchio) (Cichorium intybus), ou le jute et la meloukhia (Corchorus olitorius). Pour l'agriculteur et l'utilisateur, ce sont des cultures différentes.

Les inventaires mondiaux avant Internet

  • Kunkel (1984) : 12 650 "plantes alimentaires"
  • Uphof (1968) : plus de 6 000 "plantes économiques"
  • Mansfeld (2e édition, Schultze-Motel, 1986): 4 800 "plantes cultivées" (non compris les arbres forestiers et les plantes ornementales)
  • Mansfeld (3e édition, Hanelt et IPK, 2001): 6 100 "plantes cultivées" (non compris les arbres forestiers et les plantes ornementales)

D'autres livres présentent des listes d'intérêt variable (Facciola, 1990 ; Sánchez-Monge, 1991 ; Tanaka, 1976).

références bibliographiques

Les inventaires mondiaux sur Internet

GRIN

C'est la base la plus complète, qui constitue le "noyau taxinomique" du système d'information des Etats-Unis sur les ressources génétiques, et comprend 26 462 genres et 89 533 espèces. Etant donné son objectif, toutes les espèces apparentées susceptibles d'être utilisées comme ressource génétique sont incluses, y compris les plantes ornementales et les arbres forestiers. De plus, les espèces considérées comme adventices nuisibles, les espèces sauvages rares et menacées, ainsi que les espèces incluses dans les annexes à la convention CITES sont également incluses.

Mansfeld

Version électronique de l'ouvrage de 2001. Malheureusement, la base de données n'est plus mise à jour depuis lors, et on ne peut plus l'utiliser pour trouver le nom accepté d'une espèce. Son intérêt réside dans le nombre des synonymes, et à moindre titre dans les courtes synthèses sur l'histoire de l'espèce.

Food Plants International

Ce site a été créé par un groupe australien de missionnaires chrétiens. C'est une base de données (description, culture, nutrition, images...) qui revendique de couvrir 27 600 espèces de plantes alimentaires. Le travail de terrain a surtout porté sur la Papouasie-Nouvelle-Guinée et les îles Salomon. Le site est en licence Creative Commons BY-NC-ND, mais il est difficile à lire, et on ne peut faire de lien direct vers les pages

Practical Plants

  • Wiki sur les plantes utiles du monde entier (en permaculture)

Wayne's Word

Il ne s'agit pas à proprement parler d'un inventaire, mais ce site contient des ressources sur de très nombreuses espèces de plantes. Créé par Wayne P. Armstrong (San Marcos, Califormia), il donne de nombreuses données fascinantes et scientifiquement exactes sur les plantes utiles, avec de nombreuses photos. Le lien donné est un portail organisé dans l'ordre alphabétique des familles botaniques, avec des liens internes vers les diverses pages.

Les autres inventaires

Inventaires et sites web nationaux et régionaux sur les plantes utiles

Inventaires et sites web par famille botanique

Inventaires par groupe d'usage

  • Ils sont listés à la page du groupe d'usage considéré (par exemple, légumes, arbres forestiers...).