Eriobotrya japonica

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher

Eriobotrya japonica Thunb.

alt=Description de l'image Loquat-0.jpg.
branche en fruits
Ordre Rosales
Famille Rosaceae
Genre Eriobotrya

2n = 34

Origine : sud-est Chine, Japon

sauvage et cultivé

Français bibacier / bibace
Anglais loquat


Résumé des usages
  • cultivé pour ses fruits consommés crus
  • ornemental


Description

  • arbre atteignant 10 m de haut
  • ramilles jaune brun, tomenteuses
  • feuilles oblongues de 15-30 cm de long, irrégulièrement dentées, glabres au-dessus et tomenteuses en-dessous
  • fleurs sessiles de 1-2 cm de diamètre, disposées en panicules pyramidales et tomenteuses de 10-17 cm de long
  • pétales blancs
  • fruit ellipsoïde ou piriforme, de 2-7 cm de long, jaunes ou orangés
  • graines 1-5, ovoïdes, brillantes, de 1-1,5 cm de long

Noms populaires

français bibacier, bibassier / bibace, bibasse (Réunion, Algérie) ; néflier du Japon / nèfle du Japon
anglais loquat, Japanese medlar
allemand japanische Mispel
néerlandais japanse mispel
espagnol níspero, níspero del Japón
portugais nespereira do Japão / nêspera
italien nespolo del Giappone / nespola del Giappone
chinois 枇杷 - pi ba (Flora of China), pí pa
japonais biwa, kuskube
Indonésie, Malaysia lokwat, papalaan (sundanais)
Cambodge tôn leap
Thaïlande lokhwot, pee-pae
Vietnam ti ba diêp, so'n trà nhatban', nhót tây

Classification

Eriobotrya japonica (Thunb.) Lindl. (1821)

basionyme :

  • Mespilus japonica Thunb. (1780)

synonyme :

  • Crataegus bibas Lour. (1790)

Cultivars

Histoire

Il semble que le bibacier ait été introduit séparément dans l'océan Indien et en Europe. Les Portugais de Macao l'ont appelé bibas, d'après le nom cantonais. Loureiro a repris ce nom comme épithète botanique. A la Réunion et en Algérie, il a été introduit sous ce nom de bibace.

Par contre, Thunberg l'a décrit sous le nom de Mespilus japonica, que les langues européennes ont traduit littéralement par "nèfle du Japon". Il a été introduit en Europe dès des années 1780 comme arbre ornemental (Paris, 1784 ; Kew,1787). Il ne donne des fruits comestibles qu'en région méditerranéenne ou tropicale.

Usages

Références

  • Bekele-Tesemma, Azene, 2007. Useful trees and shrubs for Ethiopia. Identification, propagation and management for 17 agroclimatic zones. Nairobi, ICRAF - RELMA. 550 p. (Technical Manual 6). Voir l'article
  • Boym, Michał, 1696. Flora Sinensis. Paris, 15 p. Seconde édition en français. Voir Pi-pa sur Pl@ntUse.
  • Rivals P., 1978. Sur l'introduction en France et à l'Ile de France du néflier du Japon. Eriobotrya japonica (Thunb.) Lindl. J. agric. trad. bot. appl., 25 (3) : 139-143. en ligne sur Persée

Liens