Echinochloa obtusiflora (PROTA)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Prota logo vert.gif
Ressources végétales de l'Afrique tropicale
Introduction
Liste des espèces


Importance générale Fairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Répartition en Afrique Fairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Répartition mondiale Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Céréale / légume sec Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Fourrage Fairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Sécurité alimentaire Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg


Echinochloa obtusiflora Stapf


Protologue: Prain, Fl. trop. Afr. 9(4) : 606 (1920).
Famille: Poaceae (Gramineae)
Nombre de chromosomes: 2n = 18

Origine et répartition géographique

Echinochloa obtusiflora n’est connu qu’au Niger, au nord du Nigeria, au nord du Cameroun et au Soudan.

Usages

Les grains d’Echinochloa obtusiflora sont consommés au Soudan (Kordofan) en période de disette ; ils sont récoltés dans la nature. Echinochloa obtusiflora est une bonne plante fourragère.

Description

  • Graminée annuelle (parfois vivace) érigée, en touffe, atteignant 1 m de haut ; tige (chaume) érigée ou ascendante.
  • Feuilles alternes, simples et entières ; gaine glabre, lisse ; ligule ciliée ; limbe linéaire, de 20–40 cm × 2–9 mm, poilu à la base et sur les bords ou glabre.
  • Inflorescence composée de 2–12 grappes sur un axe central de 5–17 cm de long ; grappes érigées, de 1–4 cm de long, avec des épillets sur 4 rangs le long du rachis.
  • Epillet elliptique, de 2–3,5 mm de long, obtus, un peu rugueux vers l’apex, à 2 fleurs avec la fleur inférieure mâle et la fleur supérieure bisexuée ; glume inférieure obtuse, environ un tiers aussi longue que l’épillet, glume supérieure aussi longue que l’épillet ; lemme et paléole de la fleur supérieure à extrémité incurvée ; étamines 3 ; ovaire supère, stigmates 2.
  • Fruit : caryopse (grain).

Autres données botaniques

Le genre Echinochloa comprend 30–40 espèces. Il s’agit d’un genre difficile d’un point de vue taxinomique, car les frontières entre les espèces sont rarement bien délimitées, d’autant plus que celles-ci sont très variables. L’introgression entre espèces est courante. Les souches d’Echinochloa obtusiflora qui ont été étudiées étaient partiellement auto-incompatibles.

Ecologie

On trouve Echinochloa obtusiflora dans les marigots peu profonds, les plaines inondables et autres endroits humides. C’est une adventice du riz.

Ressources génétiques

Bien que son aire de répartition soit limitée, Echinochloa obtusiflora ne semble pas menacé d’érosion génétique.

Perspectives

Le rôle d’Echinochloa obtusiflora en tant que céréale se limite à servir d’aliment en période de disette, et il y a peu de chances pour qu’il gagne en importance à l’avenir. On manque d’informations sur les qualités nutritionnelles du grain.

Références principales

  • Burkill, H.M., 1994. The useful plants of West Tropical Africa. 2nd Edition. Volume 2, Families E–I. Royal Botanic Gardens, Kew, Richmond, United Kingdom. 636 pp.
  • Clayton, W.D., 1972. Gramineae. In: Hepper, F.N. (Editor). Flora of West Tropical Africa. 2nd Edition. Volume 3, part 2. pp. 277–574.
  • van der Zon, A.P.M., 1992. Graminées du Cameroun. Volume 2, Flore. Wageningen Agricultural University Papers 92–1. Wageningen Agricultural University, Wageningen, Netherlands. 557 pp.
  • Yabuno, T., 1983. Biology of Echinochloa species. In: Proceedings of the Conference on Weed Control in Rice, 31 August – 4 September 1981. IRRI, Los Baños, Philippines. pp. 307–318.
  • Yabuno, T., 1988. Cytological relationship between Echinochloa obtusiflora Stapf and the Kenyan diploid strain of E. pyramidalis (Lamk.) Hitchc. et Chase. Cytologia 53: 93–96.

Autres références

  • Phillips, S., 1995. Poaceae (Gramineae). In: Hedberg, I. & Edwards, S. (Editors). Flora of Ethiopia and Eritrea. Volume 7. Poaceae (Gramineae). The National Herbarium, Addis Ababa University, Addis Ababa, Ethiopia and Department of Systematic Botany, Uppsala University, Uppsala, Sweden. 420 pp.
  • Stapf, O., 1917–1934. Gramineae. In: Prain, D. (Editor). Flora of tropical Africa. Volume 9. L. Reeve & Co., Ashford, United Kingdom. 1100 pp.

Auteur(s)

  • M. Brink, PROTA Network Office Europe, Wageningen University, P.O. Box 341, 6700 AH Wageningen, Netherlands

Citation correcte de cet article

Brink, M., 2006. Echinochloa obtusiflora Stapf. In: Brink, M. & Belay, G. (Editors). PROTA (Plant Resources of Tropical Africa / Ressources végétales de l’Afrique tropicale), Wageningen, Netherlands. Consulté le 23 avril 2019.


  • Voir cette page sur la base de données Prota4U.