Dombeya viburnifloropsis (PROTA)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Prota logo vert.gif
Ressources végétales de l'Afrique tropicale
Introduction
Liste des espèces


Importance générale Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Répartition en Afrique Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Répartition mondiale Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Fibre Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg


Dombeya viburnifloropsis Arènes


Protologue: Candollea 16: 306 (1958).
Famille: Sterculiaceae (APG: Malvaceae)

Origine et répartition géographique

Dombeya viburnifloropsis est endémique de Madagascar.

Usages

La fibre de l’écorce est employée pour la confection de cordages et pour le tissage.

Description

Petit arbre atteignant 10 m de haut ; jeunes rameaux à poils étoilés fins et denses, rameaux âgés à l’écorce glabre et brune. Feuilles alternes, simples ; stipules ovales-lancéolées, de 10–12 mm de long, longuement acuminées, poilues, caduques ; pétiole de 7–10 cm de long, arrondi, à poils étoilés et poils simples ; limbe 3–5-lobé, atteignant 14 cm × 16 cm, lobes ovales, apex obtus ou acuminé, base profondément cordée, bord denté de façon irrégulière, les deux faces couvertes de poils étoilés et de poils simples, mais plus denses au-dessous, palmatinervé avec jusqu’à 9 nervures basales ; nervures prononcées, particulièrement au-dessous. Inflorescence : cyme ombelliforme axillaire, de 10–15 cm de long, poilue, à nombreuses fleurs. Fleurs bisexuées, régulières, 5-mères ; bractées de l’épicalice 3, ovales, à poils rougeâtres, de 5–6 mm de long, caduques ; calice 5-fide, d’environ 6 mm de long, lobes lancéolés, poilus à l’extérieur, non réfléchis ; pétales libres, étroitement obovales, de 10–11 mm × 3–5 mm, blancs ; androcée en tube court, tube staminal de 2–2,5 mm de long, étamines 15, blanches, filets inégaux, de 1–2,5 mm de long, pas ou à peine connés au-dessus du tube, alternant par 3 avec 5 staminodes de 4, 5–6 mm de long ; ovaire supère, poilu, 4–5-loculaire, style à colonne de 3–5 mm de long et à 4–5 ramifications de 1,5–2,5 mm de long. Fruit : capsule loculicide.

Le genre Dombeya comprend environ 200 espèces, principalement réparties à Madagascar, avec environ 20 sur le continent africain et 14 dans les Mascareignes. Il y a eu des révisions du genre pour le continent africain et les Mascareignes, mais pas pour Madagascar, et il est possible que le nombre d’espèces décrites pour Madagascar soit trop élevé.

De nombreuses autres espèces de Dombeya endémiques de Madagascar sont utilisées comme plantes à fibres. Dombeya tulearensis Arènes et Dombeya urschiana Arènes donnent de bonnes fibres d’écorce pour la confection de cordages, alors que Dombeya valou Baill., arbre atteignant 25 m de haut avec un fût atteignant 40 cm de diamètre, produit des fibres de qualité médiocre. Son écorce servait jadis à attacher les prisonniers. La fibre de l’écorce de Dombeya venosa Arènes est également utilisée pour la confection de cordages.

Ecologie

Dombeya viburnifloropsis est présent en forêt jusqu’à 1200 m d’altitude.

Gestion

Les fibres sont généralement extraites après rouissage, puis peignées.

Ressources génétiques

Le statut de conservation de Dombeya viburnifloropsis est inconnu.

Perspectives

La fibre de l’écorce de Dombeya viburnifloropsis est localement utilisée pour la confection de cordages et le tissage, mais on manque d’information sur ses propriétés et sur l’étendue de ses usages, ce qui rend difficile d’évaluer les perspectives de cette espèce.

Références principales

  • Arènes, J., 1959. Sterculiacées (Sterculiaceae). Flore de Madagascar et des Comores (plantes vasculaires), famille 131. Firmin-Didot et cie., Paris, France. 537 pp.
  • Boiteau, P., Boiteau, M. & Allorge-Boiteau, L., 1999. Dictionnaire des noms malgaches de végétaux. 4 Volumes + Index des noms scientifiques avec leurs équivalents malgaches. Editions Alzieu, Grenoble, France.

Autres références

  • Missouri Botanical Garden, undated. VAST (VAScular Tropicos) nomenclatural database. [Internet] http://mobot.mobot.org/ W3T/Search/ vast.html. February 2010.
  • Schatz, G., undated. A catalogue of the vascular plants of Madagascar. [Internet]. Missouri Botanical Garden, St. Louis, United States. http://www.efloras.org/ flora_info.aspx?flora_id=12. September 2009.
  • Seyani, J.H., 1991. The genus Dombeya (Sterculiaceae) in continental Africa. Opera Botanica Belgica 2. National Botanic Garden of Belgium, Meise, Belgium. 186 pp.

Auteur(s)

  • M. Brink, PROTA Network Office Europe, Wageningen University, P.O. Box 341, 6700 AH Wageningen, Netherlands

Consulté le 25 novembre 2020.


  • Voir cette page sur la base de données Prota4U.