Dacryodes macrophylla (Fruitiers du Cameroun)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Dacryodes edulis
Fruitiers Forestiers Comestibles du Cameroun
Scorodophloeus zenkeri
fruits entiers et noyaux dépulpés (P. Nyemeck)


Dacryodes macrophylla (Oliv.) Lam.

Ann. Jard. Bot. Buitenz. 42 : 202 (1932).

Synonymes

  • Canarium macrophyllum Oliv.
  • Pachylobus macrophyllus (Oliv.) Engl.
  • Pachylobus macrophyllus var. brevipetiolulatus Engl.

Nom commun (usuel)

  • Atom

Noms locaux

  • Ewondo : atom
  • Fang : atom

Origine, distribution géographique et écologie

Espèce d’Afrique équatoriale, elle est connue au Cameroun, en Guinée Equatoriale et au Gabon. Au Cameroun, on la retrouve dispersée en forêt sempervirente et çà et là en forêt semi-caducifoliée. Elle est absente de la forêt du sud-est et de la forêt Atlantique. Elle n’est pas grégaire.

Description

  • Arbre atteignant 20 m de hauteur et 90 cm de diamètre ; base épaisse ; fût tortueux, bosselé, court ; écorce craquelée en plaques épaisses de forme irrégulière, intérieurement jaune-vert, tranche mince, cassante, granuleuse, jaune à rose pâle, à odeur de térébenthine.
  • Feuilles alternes, composées imparipennées ; pétiole et rachis atteignant 25 cm de longueur, sans pseudostipules sur le pétiole ; 2-4(5) paires de folioles ; limbes oblongs à elliptiques, mesurant jusqu’à 22 x 10 cm, coriaces, bases arrondies, sommets arrondis ou très courtement acuminés.
  • Plantes dioïques. Inflorescences axillaires en panicules de cymes bipares.
  • Fleurs cupuliformes, petites, unisexuées, trimères ; 3 sépales soudés à la base ; 3 pétales libres ; androcée à 6 étamines dans les fleurs mâles ; 6 staminodes dans les fleurs femelles ; pistil à ovaire biloculaire dans les fleurs femelles ; pistillode à ovaire rudimentaire dans les fleurs mâles.
  • Fruits : drupes globuleuses rouges à violet foncé atteignant 3,5 x 3 cm, calice persistant à la base ; pulpe charnue, juteuse, rouge vif ; noyau dur, lisse, à sommet garni d’une pointe.
  • Graine unique par noyau ; 2 cotylédons rouges palmatiséqués, 5 segments charnus par cotylédon.

Floraison en mars - avril. Fructification en juin - septembre.

Agronomie

La régénération naturelle est souvent perturbée par l’abattage incontrôlé de l’arbre. Les fleurs mâles et hermaphrodites sont groupées en inflorescences finement tomenteuses. Le fruit contient une seule graine.

Les graines germent facilement en milieu naturel. Le taux de germination est élevé. Les plantules se développent normalement sous abri. Les jeunes plants en pépinière puis en plantation doivent par conséquent être ombragés. La croissance des plants en pépinière et en champ est relativement lente.

Utilisations

La seule partie de Dacryodes macrophylla dont l’utilisation est connue est la pulpe contenue dans le fruit. Cette pulpe, très juteuse, peut être consommée directement ou utilisée dans la confection des jus (Vivien et Faure, 1995).

Niveaux de production

Entre septembre 1997 et janvier 1998, sur 30 familles interviewées de Bagielli et de Bantou dans le Sud Cameroun, 12 ont récolté Dacryodes macrophylla parmi lesquelles 3 ont commercialisé 10 % de la production pour un revenu de 2 000 F CFA (Van Dijk, 2000).