Craibia brownii (PROTA)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Prota logo vert.gif
Ressources végétales de l'Afrique tropicale
Introduction
Liste des espèces


Importance générale Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Répartition en Afrique Fairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Répartition mondiale Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Céréale / légume sec Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Médicinal Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Bois d'œuvre Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Bois de feu Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Ornemental Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Sécurité alimentaire Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg


Craibia brownii Dunn


Protologue: Journ. Bot. 49 : 108 (1911).
Famille: Papilionaceae (Leguminosae - Papilionoideae, Fabaceae)

Synonymes

  • Craibia elliottii Dunn (1911).

Origine et répartition géographique

Craibia brownii est présent au nord-est de la R.D. du Congo, au Kenya, en Ouganda, en Tanzanie, en Zambie et peut-être aussi au Rwanda.

Usages

Les graines de Craibia brownii sont comestibles après une cuisson prolongée. Le bois est utilisé pour confectionner des poteaux, des manches d’outils et des cuillers en bois, pour faire du feu et du charbon de bois. Craibia brownii est également planté comme arbre d’ombrage.

Propriétés

Le bois de Craibia brownii est blanchâtre et dur, et de grain fin.

Description

  • Arbre de taille petite à moyenne atteignant 24 m de haut, à l’écorce gris pâle.
  • Feuilles alternes, imparipennées à 3–8 folioles ; stipules oblongues, souvent semi-persistantes ; pétiole de 1,5–2,5 cm de long, rachis atteignant 12 cm de long ; stipelles parfois présentes ; pétiolules de 1–2(–5) mm de long, ridés ; folioles alternes, elliptiques, lancéolées ou oblongues, de 4–15 cm × 1,5–7 cm, base cunéiforme à arrondie, apex progressivement acuminé, glabre, brillant.
  • Inflorescence : grappe terminale ou axillaire à nombreuses fleurs, de 4–15 cm de long, à pubescence dense et brune ; bractées oblongues, atteignant 5 mm de long, caduques.
  • Fleurs bisexuées, papilionacées ; pédicelle atteignant 12(–19) mm de long ; calice à pubescence brune, tube de 4–5 mm de long, lobes très larges, d’environ 2 mm de long ; corolle bleuâtre, rosée ou blanche, de 18–22 mm de long, étendard pourvu d’un onglet court, ailes et carène à auricules bien marquées ; étamines 10, 9 fusionnées et 1 libre, gaine de 10–13 mm de long, parties libres de 5–6 mm de long ; ovaire supère, courtement stipité, de 10–11 mm de long, densément poilu, style cylindrique, de 5–6 mm de long.
  • Fruit : gousse plate, courtement stipitée, de 4,5–10 cm × 1,5–3,5 cm, asymétrique, pourvue d’un bec court, glabrescente, déhiscente à valves tordues, contenant 2–3 graines.
  • Graines ellipsoïdes, d’environ 17 mm × 15 mm, noires.
  • Plantule à germination hypogée.

Autres données botaniques

Le genre Craibia comprend 10 espèces et est confiné à l’Afrique tropicale.

Ecologie

Craibia brownii est présent dans les forêts sèches autant que humides et le long des rivières, entre 1100–2200 m d’altitude, où la pluviométrie annuelle est de 850–1400 mm.

Ressources génétiques

Craibia brownii n’est pas menacé d’érosion génétique car il est répandu et commun par endroits.

Perspectives

Etant donné que l’on sait peu de choses sur Craibia brownii, ses perspectives restent obscures. Les propriétés nutritionnelles et chimiques des graines nécessitent des recherches.

Références principales

  • Beentje, H.J., 1994. Kenya trees, shrubs and lianas. National Museums of Kenya, Nairobi, Kenya. 722 pp.
  • Gillett, J.B., Polhill, R.M., Verdcourt, B., Schubert, B.G., Milne-Redhead, E., & Brummitt, R.K., 1971. Leguminosae (Parts 3–4), subfamily Papilionoideae (1–2). In: Milne-Redhead, E. & Polhill, R.M. (Editors). Flora of Tropical East Africa. Crown Agents for Oversea Governments and Administrations, London, United Kingdom. 1108 pp.
  • Hauman, L., Cronquist, A., Léonard, J., Schubert, B., Duvigneaud, P. & Dewit, J., 1954. Papilionaceae (deuxième partie). In: Robyns, W., Staner, P., Demaret, F., Germain, R., Gilbert, G., Hauman, L., Homès, M., Jurion, F., Lebrun, J., Vanden Abeele, M. & Boutique, R. (Editors). Flore du Congo belge et du Ruanda-Urundi. Spermatophytes. Volume 5. Institut National pour l’Étude Agronomique du Congo belge, Brussels, Belgium. 377 pp.
  • Lovett, J.C., Ruffo, C.K. & Gereau, R.E., 2003. Field guide to the moist forest trees of Tanzania. [Internet] Centre for Ecology Law and Policy, Environment Department, University of York, York, United Kingdom. http://celp.org.uk/ projects/ tzforeco/. March 2005.
  • Troupin, G., 1982. Flore des plantes ligneuses du Rwanda. Publication No 21. Institut National de Recherche Scientifique, Butare, Rwanda. 747 pp.

Autres références

  • ILDIS, 2002. World database of Legumes, Version 6,05. International Legume Database & Information Service. [Internet] http://www.ildis.org/. September 2004.
  • USDA, ARS & National Genetic Resources Program, 2001. Germplasm Resources Information Network - (GRIN). [Internet] National Germplasm Resources Laboratory, Beltsville, Maryland, United States. http://www.ars-grin.gov/. September 2004.

Auteur(s)

  • M. Brink, PROTA Network Office Europe, Wageningen University, P.O. Box 341, 6700 AH Wageningen, Netherlands

Citation correcte de cet article

Brink, M., 2006. Craibia brownii Dunn. In: Brink, M. & Belay, G. (Editors). PROTA (Plant Resources of Tropical Africa / Ressources végétales de l’Afrique tropicale), Wageningen, Netherlands. Consulté le 24 avril 2019.


  • Voir cette page sur la base de données Prota4U.