Corne-de-cerf (Vilmorin-Andrieux, 1904)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Coriandre
Vilmorin-Andrieux, Les plantes potagères, 1904
Courges

[199]

CORNE-DE-CERF, COURTINE, PIED-DE-CORBEAU, PIED-DE-CORNEILLE (Plantago Coronopus L.). (ANGL. Buck's horn plantain, Hart's horn plantain, Star of the earth ; ALL. Hirschhorn-Salat, Krähenfuss ; SUÉD. Groblad ; FLAM. Veversblad, Hertshoorn ; ITAL. Corno di cervo, Coronopo, Erba stella ; ESP. Estrellamar, Cuerno de ciervo ; RUSSES Papoutnik, Koronopous). — Fam. des Plantaginées.

Plante indigène annuelle, à feuilles radicales, nombreuses, longues, étroites, formant une rosette très fournie, appliquée sur le sol. Tiges nues, supportant chacune un épi de fleurs jaunâtres insignifiantes.

Les jeunes feuilles sont quelquefois utilisées comme fourniture de salade.

Le plantain Corne-de-cerf se sème en place au printemps ou à l'automne ; dans tous les cas on le détruit à la fin de l'été. Il ne réclame d'autres soins que les sarclages nécessaires pour empêcher les mauvaises herbes de l'envahir, et aussi de copieux arrosements, sans lesquels les feuilles deviendraient bientôt dures et coriaces. Cette plante produit abondamment.


CORNICHON. Voy. CONCOMBRE À CORNICHONS.