Corette potagère (Vilmorin-Andrieux, 1904)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Concombre des prophètes
Vilmorin-Andrieux, Les plantes potagères, 1904
Coriandre

[198]

CORETTE POTAGÈRE
Corchorus olitorius L.
Fam. des Tiliacées.
SYNONYMES : Guimauve potagère, Mauve des Juifs, Brède malabare.
NOMS ÉTRANGERS : ANGL. Bristly-leaved corchorus, Jew's mallow. — ALL. Gemüse-Corchorus, Nusskraut. — SUÉD. Jude malva. — RUSSE Ogorodnij djoute.

Afrique. — Annuelle. — Tige cylindrique, lisse, plus ou moins ramifiée à la base, s'élevant à 0m50 environ ; feuilles alternes, d'abord assez larges, puis longuement atténuées en pointe, à dents aiguës ; fleurs jaunes, axillaires ; capsules cylindriques assez allongées, glabres. Graines très anguleuses, pointues, verdâtres, fort petites ; un gramme en contient 450 et le litre pèse 660 grammes ; leur durée germinative est de cinq années.

CULTURE. — La Corette potagère, plante des pays très chauds, ne réussit pas facilement sous notre latitude. Elle est surtout appréciée dans les pays tropicaux, où la chaleur du climat permet de l'obtenir en pleine terre sans aucun soin.

On la sème d'ordinaire sur vieille couche, en rayons, ou très clair à la volée, à partir du mois d'Avril ; au début, on protège à l'aide de châssis. Dans le courant de Mai, on peut la semer en pleine terre en costière bien exposée.

USAGE. — On mange en salade les feuilles jeunes et tendres, que l'on peut commencer à cueillir dès qu'elles sont suffisamment formées.