Cinnamomum aromaticum

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher

Cinnamomum aromaticum
C. Nees

alt=Description de l'image Cassia bark.jpg.
cannelle de Chine
Ordre Laurales
Famille Lauraceae
Genre Cinnamomum

2n =

Origine : sud de la Chine,
Birmanie, Vietnam, Laos

sauvage et cultivé

Français cannelier de Chine / cannelle de Chine
Anglais cassia


Résumé des usages
  • écorce interne : épice
  • fruits immatures utilisés comme arôme
  • médicinal : écorce
  • huile essentielle des feuilles
  • bois d'œuvre


Description

Noms populaires

français cannelier de Chine / cannelle de Chine
anglais cassia, cassia-bark, Chinese cinnamon, Chinese cassia
allemand Chinazimt, chinesischer Zimtbaum
italien cassia
espagnol canela de la China, canelero chino
portugais cássia
chinois 肉桂 - rou gui (Flora of China)
Indonésie kayu manis cina (PROSEA)
Thaïlande kaeng (Chiang Mai) (PROSEA)
Vietnam quế thanh, quế dơn, quế quảng (PROSEA)
Laos s'a: chwang (PROSEA)

Classification

Cinnamomum aromaticum C. Nees (1831)

synonyme :

  • Cinnamomum cassia auct. non Laurus cassia L. (1753)


  • GRIN précise : non Cinnamomum cassia (L.) D. Don (1825) (= Neolitsea cassia (L.) Kosterm. (1952))
  • Plant List accepte Cinnamomum cassia (L.) J.Presl (1825), et considère tous les autres comme synonymes.
  • Mansfeld accepte Cinnamomum cassia et précise : excl. syn. Laurus cassia L. (1753)
  • Voir Neolitsea cassia pour la typification. Ce nom désigne un arbre forestier d'Asie du Sud-Est, qui semble bien distinct. Les combinaisons qui utilisent cassia en se référant à Linné ne sont donc pas disponibles.

Cultivars

Histoire

Usages

Les fruits immatures sont appelés cassia buds en anglais ou bunga lawang en idnonésien. ils sont utilisés comme condiment aromatique, par exemple dans des pickles doux.

Références

  • Boym, Michał, 1696. Flora Sinensis. Paris, 15 p. Seconde édition en français. Voir Kueipi sur Pl@ntUse.
  • Dodinet, Elisabeth, 2001. Histoire des aromates à usage thérapeutique et cosmétologique dans l'Ancien Testament. Mémoire Ecole des Plantes. 432 p.

Liens