Chou-navet (Vilmorin-Andrieux, 1904)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Chou-rave
Vilmorin-Andrieux, Les plantes potagères, 1904
Ciboule

[173]

CHOU-NAVET
Brassica campestris Napo-Brassica DC.
SYNONYMES : Chou-rave en terre, Ch. turnep.
NOMS ÉTRANGERS : ANGL. Swede, Swedish turnip. — ALL. Kohlrübe, Erd- oder Unter-Kohlrabi, Wruckenrübe, Swedischer Turnip. — FLAM. Steekraap. — HOLL. Koolraapen onder den grond. — DAN. Roe. — SUÉD. Svensk turnip. — ITAL. Cavolo navone. — ESP. Col nabo, Nabicol. — PORT. Couve nabo. — RUSSE Brioukva schvedskaïa. — POL. Brukiew, Karpiel.

Le Chou-navet et le Rutabaga diffèrent du Chou-rave en ce qu'au lieu d'avoir, comme ce dernier, la tige renflée au-dessus de terre, ils produisent en terre une racine grosse et à peu près aussi longue que large, à chair blanche dans le Chou-navet, à chair jaune dans le Rutabaga, ressemblant assez à un gros navet. Les caractères des feuilles et des fleurs de la plante indiquent suffisamment, d'autre part, que c'est un véritable chou.

Un gramme de graines en contient environ 375.

Les choux-navets et les rutabagas aiment une terre forte et fraîche, et réussissent de préférence dans les climats un peu humides ; ils craignent la très grande chaleur, mais non le froid. — Une rusticité extrême est un de leurs principaux mérites.

CULTURE. — Les Choux-navets se sèment en Mai et Juin, à raison de 60 à 100 grammes de graines à l'are, de préférence en place et en rayons espacés de 0m35 à 0m40 ; on éclaircit les plants de manière à leur laisser le même intervalle en tous sens, puis on se contente de donner quelques binages et d'arroser en cas de besoin. En raison de leur résistance aux grands froids, la récolte des racines peut se faire successivement pendant tout l'hiver ; elles sont de meilleure qualité ainsi conservées en terre, qu'arrachées longtemps d'avance et gardées en caves, où elles deviennent ligneuses. Pour empêcher le sol de durcir par l'effet de la gelée, on se contente de couvrir les planches d'une bonne couche de feuilles ou de litière.

La culture des Rutabagas est exactement la même.

ENGRAIS. — Pour subvenir aux besoins d'une récolte de 500 à 600 kilog. de racines à l'are, il faut fournir une fumure ainsi composée :

Fumier de ferme
Superphosphate de chaux
Chlorure de potassium
Nitrate de soude

300 kil. »
3 — »
1 — 500
2 — 500

par are.

USAGE. — On emploie la racine cuite ; la saveur en est à peu près identique à celle du chou-rave. Il y a avantage à prendre les choux-navets et rutabagas avant qu'ils aient atteint leur complet développement. Les racines provenant des derniers semis se conservent fort bien en cave ou en silos, pour servir à la consommation d'hiver.


[174]

CHOU-NAVET BLANC.
SYNONYME : Chou de Laponie.
NOMS ÉTRANGERS : ANGL. White sweet or White Russian swede, Sweet German S., Large white French or Rock S. — ALL. Weisse grosse Kohlrübe.

Racine courte, élargie, un peu en toupie, de forme souvent irrégulière, à peau blanche ou légèrement teintée de vert autour du collet ; feuilles longues de 0m35 à 0m50, découpées, ressemblant à celles du chou-rave. La chair est blanche (Voy. la fig. à la page précédente).


La variété américaine Budlong's white improved turnip ou swede, ne diffère du Chou-navet blanc que par sa forme peut-être un peu plus sphérique.

Le Breadstone swede, à racine bien régulière, plus effilée que le Chou-navet blanc, paraît intermédiaire entre cette dernière variété et le Chou-navet blanc lisse à courte feuille. Il a la chair blanche, fine et d'excellente qualité.


CHOU-NAVET BLANC À COLLET ROUGE.
NOMS ÉTRANGERS : ANGL. White purple top swede. — ALL. Weisse grosse rotköpfige Kohlrübe.

Sous-variété du précédent, dont elle ne diffère que par la teinte rouge ou violette qui colore le collet de la racine et qui s'étend souvent aux pétioles et aux nervures des feuilles. La chair est blanche.


CHOU-NAVET BLANC LISSE À COURTE FEUILLE.
NOMS ÉTRANGERS : ANGL. White smooth short leaf swede. — ALL. Weisse glatte kurzlaubige Kohlrübe.

Variété bien distincte, à racine déprimée, moins longue que large, plus nette et plus régulière en général que celle des deux autres variétés ; feuilles plus courtes, plus entières, d'un vert un peu plus foncé.

Ce chou-navet est surtout une race potagère ; il est très notablement plus hâtif que les autres, et peut, pour cette raison, se semer jusqu'en Juillet. La chair en est blanche.


CHOU-NAVET BLANC HÂTIF A FEUILLE ENTIÈRE.
NOMS ÉTRANGERS : ANGL. White early strapleaved swede. — ALL. Frühe Weisse ganzblättrige Kohlrübe.

Racine déprimée, généralement très bien formée, blanche dans la partie enterrée, verte ou légèrement bronzée dans la partie hors terre ; collet très fin ; feuilles très peu développées relativement aux dimensions de la racine, larges, ovales arrondies et non découpées.

La chair de cette variété est très blanche, bien tendre et d'un goût agréable, surtout si elle est consommée, ainsi qu'on le fait d'ordinaire, avant que la racine ait pris tout son développement.


RUTABAGA À COLLET VERT.
NOMS ÉTRANGERS : ANGL. Green top rutabaga. — ALL. Grünköpfige Riesen-Kohlrübe. — HOLL. Gele koolraapen. — PORT. Couve amarilla, Rutabaga.

Racine arrondie, presque sphérique, à peau jaunâtre fortement teintée de vert dans la portion hors de terre, et principalement autour du collet. Chair jaune.


On a cultivé sous le nom de Rave d'eau de Finlande, une plante qui ne différait pas sensiblement du Rutabaga à collet vert ; c'en était tout au plus une forme à racine légèrement aplatie.

De même, on trouvait autrefois aux États-Unis, sous le nom de American green-top yellow rutabaga, une race à peu près identique.

Tout au plus la plante américaine se distinguait-elle de la précédente par un feuillage un peu contourné et presque frisé.


RUTABAGA À COLLET ROUGE OU VIOLET.
NOMS ÉTRANGERS : ANGL. Purple top rutabaga. — ALL. Rotköpfige Riesen-Kohlrübe.

C'est la même plante que le Rutabaga à collet vert, à part la couleur rouge violacée qui s'étend sur toute la portion non enterrée de la racine.

En Angleterre, où les rutabagas sont cultivés sur une très grande échelle, et jouent presque, dans la grande culture, le même rôle que les betteraves fourragères chez nous, c'est le Rutabaga à collet rouge ou violet qui est le plus en faveur.

On en distingue un grand nombre de races ; les plus remarquables sont :

Rutabaga Champion. — Très belle race à racine grosse, arrondie ou légèrement déprimée, rouge violacé en dessus, rouge saumoné en terre.

Rutabaga de Laing. — Racine grosse, très nette, à collet violacé. Caractérisés surtout par ses feuilles très grandes, entières, longuement ovales et non découpées.

Rutabaga de Skirving. — Race très vigoureuse et résistant mieux au froid que les autres; racine arrondie, à collet rouge.


[176]

Les Rutabagas à collet rouge ou violacé : de Drummond, East Lothian, Bangholm, Imperial, Hall's Westbury, West-Norfolk, Shamrock, le Rutabaga à collet vert Fettercairn et le Rutabaga à collet bronzé Shepherd's golden globe, diffèrent peu des précédents.

Le Rutabaga Hartley's bronze top, de forme ovale, à collet court, bronzé, est cultivé sur une assez grande échelle au Canada.

Si, en France, les rutabagas sont moins en faveur qu'en Angleterre, c'est surtout une affaire de climat : Les étés chauds et secs sont extrêmement contraires à cette plante qui, par contre, supporte bien le froid et prospère surtout dans une atmosphère un peu humide. En Bretagne, où les conditions climatériques sont à peu pris celles de l'Angleterre, le Rutabaga est très cultivé et réussit parfaitement.


RUTABAGA OVALE
NOMS ÉTRANGERS : ANGL. Monarch, Tankard, Elephant or Oval swede.

Racine grosse, ovale, très peu enterrée, colorée de rouge dans la partie hors terre ; pétioles forts ; feuilles peu découpées, à contours arrondis, et légèrement cloquées. — Cette variété, excessivement productive et très répandue en Angleterre, est plutôt employée comme fourrage que comme légume.

La variété Kangaroo ressemble au Rutabaga ovale comme forme et végétation, mais elle en diffère par la couleur vert bronzé de son collet.


RUTABAGA JAUNE PLAT.
NOM ÉTRANGER : ALL. Plattrunde Apfel-Kohlrübe.

Variété potagère plutôt que de grande culture, à racine déprimée, lisse, bien nette et à collet fin ; peau jaune, faiblement teintée de vert sur le dessus ; feuillage assez peu abondant, court et ramassé.

Le plus prompt à se former des rutabagas et le plus recommandable pour la culture potagère ; il se conserve parfaitement en hiver, soit en silos, soit dans un local sec, à l'abri de la gelée, et constitue une ressource précieuse, à cette époque de l'année où les navets potagers deviennent rares ou ligneux.


CHRISTE MARINE. — Voy. PERCE-PIERRE.