Chicorée sauvage (Candolle, 1882)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher

Nom accepté : Cichorium intybus L.

Laitue
Alphonse de Candolle, Origine des plantes cultivées, 1882
Chicorée Endive

[77]

Chicorée sauvage. — Cichorium Intybus, Linné.

La Chicorée sauvage, vivace, qu'on cultive comme légume, salade, fourrage, et pour les racines, servant de café, croît dans toute l'Europe, excepté la Laponie, dans le Maroc et l'Algérie 1, de l'Europe orientale à l'Afghanistan et le Bélouchistan 2, dans le Punjab et le Cachemir 3, et de la Russie au lac Baïkal en Sibérie 4. La plante est certainement spontanée dans la plupart de ces pays ; mais, comme elle croît souvent au bord des chemins et des champs, il est probable qu'elle a été transportée par l'homme en dehors de sa patrie primitive. Ce doit bien être le cas dans l'Inde, car on ne cite aucun nom sanscrit.

Les Grecs et les Romains employaient cette espèce, sauvage et cultivée 5, mais ce qu'ils en disent est trop abrégé pour être clair. D'après M. de Heldreich, les Grecs modernes emploient sous le nom général de Lachana, comme légume et salade, dix-sept Cichoracées différentes, dont il donne la liste 6. Selon lui, l'espèce ordinairement cultivée est le Cichorium divaricatum, Schousboe (C. pumilum, Jacquin), mais il est annuel, et la Chicorée dont parle Théophraste était vivace.

____________________

1. Ball, Spicilegium Fl. marocc., p. 534 ; Munby, Catal., ed. 2, p. 21.

2. Boissier, fl. orient., 3 p. 715.

3. Clarke, Compos. ind., p. 250.

4. Ledebour, Fl. ross., 2, p. 774.

5. Dioscorides, II, cap. 160 ; Pline, XIX, cap. 8 ; Palladius, XI, cap. 11. Voir d'autres auteurs cités dans Lenz, Botanik d. Alten, p. 483.

6. Heldreich, Die Nutzpflanzen Griechenland's, p. 28 et 76.