Atropa belladonna

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher

Atropa belladonna L.

alt=Description de l'image Atropa belladonna 001.JPG.
Ordre Solanales
Famille Solanaceae
Genre Atropa

2n =

Origine : Europe, Méditerranée, Asie centrale

sauvage et cultivé

Français deadly-nightshade
Anglais belladone


Résumé des usages
  • médicinal
  • toxique mortel


Description

Noms populaires

français belladone
anglais belladonna, deadly-nightshade
allemand Tollkirsche
néerlandais
italien belladonna
espagnol belladona
catalan belladona
portugais beladama
arabe
  • zbīb al-laydūr, zbīb lidūr, balaydūr (!) : à ne pas confondre avec balādīr qui désigne l'anacarde (Anacardium occidentale L.).
  • tidilla (poly.) : s'applique aussi au datura stramoine.
  • ādil wuššen (poly.) (berbère ; litt. : raisin de chacal) : s'applique aussi à d'autres baies : bryone, coqueret somnifère, morelle noire, douce-amère, etc.
  • būqninī, būqnina (!) : c'est aussi le nom de la morelle noire. (Solanacées (Bellakhdar))

Classification

Atropa belladonna L. (1753)

Cultivars

Histoire

L'un des μανδραγόρας - mandragoras de Théophraste (HP, VI 2, 9) serait la belladone selon Amigues, parce qu'elle a une tige et que son "fruit se singularise en ce qu'il est noir et rappelle un grain de raisin, ainsi que par son jus vineux."

Hildegarde de Bingen, dans son Physica (1151-1158) : Cap. LII - de Dolone [II, 97] 1149. Dolo [Stignus ed.] frigus in se habet.

  • dolo, dolonis est une latinisation de l'allemand doll, aujourd'hui toll, qui signifie "fou furieux", et a désigné la belladone, comme ses dérivés Tollbeere, Tollkirsche.
  • stignos est une variante de strychnos.

Mattioli serait le premier à avoir utilisé le nom belladonna :

  • Commentaires (en français), 1572. Illustration de belledame (p. 578) ; ce que les herboristes apellent le grand solatrum, les Venitians, Herba Belladonna (p. 579).

Usages

Références

Liens