Anastatica hierochuntica

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher

Anastatica hierochuntica L.

alt=Description de l'image Image non disponible.JPG.
Ordre Brassicales
Famille Brassicaceae
Genre Anastatica

2n =

Origine : aire d'origine

sauvage ou cultivé

Français '
Anglais '


Résumé des usages
  • médicinal
  • magique


Description

Noms populaires

Classification

Anastatica hierochuntica L. (1753)

Cultivars

Histoire

Usages

L'espèce est, selon BOUQUET (1921), réputée en infusion contre les convulsions des enfants et l'épilepsie ; il souligne cependant que cet emploi relève plus du fétichisme que de la médecine, ces maladies étant considérées comme le résultat de possession par un génie. Le même auteur note enrore que dans le Sud tunisien le même usage est fait de Asteriscus pygmaeus. Signalons cependant que, selon RENAUD et COLIN (1934), la confusion est possible entre cette espèce et Asteriscus pygmaeus.

Selon DUCROS (1930) la plante macérée dans l'eau donne une liqueur emménagogue.

DUCROS signale une croyance populaire attribuant à la plante sèche, déposée dans un verre d'eau, le pouvoir, par le temps qu'elle met à s'ouvrir, d'indiquer la durée des douleurs de l'accou­chement.

Références

Liens