Afrotrilepis pilosa (PROTA)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Prota logo vert.gif
Ressources végétales de l'Afrique tropicale
Introduction
Liste des espèces


Importance générale Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Répartition en Afrique Fairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Répartition mondiale Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Fibre Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg


Afrotrilepis pilosa (Boeck.) J.Raynal


Protologue: Adansonia, sér. 2, 3: 258 (1963).
Famille: Cyperaceae

Synonymes

  • Trilepis pilosa Boeck. (1875),
  • Eriospora pilosa (Boeck.) Benth. (1881),
  • Catagyna pilosa (Boeck.) Hutch. (1936).

Noms vernaculaires

  • Devil grass (En).

Origine et répartition géographique

Afrotrilepis pilosa est présent du Sénégal au Gabon.

Usages

Les feuilles sont utilisées pour la couverture des toits de huttes en Guinée et au nord de la Sierra Leone.

Botanique

Plante herbacée vivace, vigoureuse, en touffe, atteignant 80 cm de haut, souvent à rhizome érigé ou ascendant ressemblant à un tronc, formant des coussinets ; tige atteignant 60 cm de long, de 2–4 mm de diamètre, triangulaire en coupe transversale. Feuilles disposées en spirale, insérées dans la partie inférieure de la tige ; gaine fermée sur toute sa longueur, à petite langue triangulaire opposée au limbe, langue à apex obtus et à bord cilié ; limbe linéaire, de 10–40 cm × 3–10 mm, apex acuminé, bord cilié. Inflorescence : panicule terminale, lâche, de 15–30 cm × 3–10 cm, à étages de verticilles, le verticille inférieur sous-tendu par une courte bractée foliacée, chaque verticille à 4–10 inflorescences partielles ; inflorescences partielles denses, obconiques à presque globuleuses, d’environ 5 mm × 4,5 mm, habituellement brun pâle ou brun rougeâtre, constituées de plusieurs épillets mâles surmontés de plusieurs épillets bisexués. Epillets à 2 fleurs, à 2 fleurs mâles ou à 1 fleur femelle inférieure et 1 fleur mâle supérieure, rarement à 2 fleurs femelles, glumes ovales, de 3–3,5 mm de long, apex acuminé et mucroné, brun rougeâtre ; fleurs unisexuées, de 1–2 mm de long, fleurs femelles à ovaire supère et 3 stigmates. Fruit : nucule d’environ 3,5 mm de long, triangulaire, rouge-brun, à nombreuses soies blanches d’environ 2 mm de long, à 1 graine.

Afrotrilepis pilosa est une plante poikilohydrique, ce qui veut dire qu’elle se dessèche et reste en dormance lorsque son environnement se dessèche, mais se réhydrate lorsque l’eau est à nouveau disponible.

Le genre Afrotrilepis comprend seulement 2 espèces, réparties au nord-ouest de l’Afrique.

Ecologie

Afrotrilepis pilosa est présent sur les affleurements rocheux de granite et de gneiss (inselbergs). Il peut pousser en une sorte de coussinet recouvrant les roches nues et les endroits mis à nu par l’érosion, l’abattage ou les incendies, ne laissant que peu d’espace aux autres espèces pour s’établir. Ces coussinets presque monospécifiques peuvent vivre des centaines d’années. On signale que les coussinets d’Afrotrilepis pilosa, recouvrant les affleurements rocheux granitiques en Sierra Leone, atteignent 2,5 m d’épaisseur. La plante est résistante aux incendies de brousse.

Ressources génétiques

Afrotrilepis pilosa a une aire de répartition relativement vaste, mais est présent dans des milieux spécifiques. Il ne serait pas menacé d’érosion génétique.

Perspectives

On ne signale l’utilisation d’Afrotrilepis pilosa que pour la couverture des toits, et son importance n’augmentera probablement pas.

Références principales

  • Burkill, H.M., 1985. The useful plants of West Tropical Africa. 2nd Edition. Volume 1, Families A–D. Royal Botanic Gardens, Kew, Richmond, United Kingdom. 960 pp.
  • Haines, R.W. & Lye, K.A., 1983. The sedges and rushes of East Africa: a flora of the families Juncaceae and Cyperaceae in East Africa – with a particular reference to Uganda. East African Natural History Society, Nairobi, Kenya. 404 pp.
  • Parmentier, I., 2003. Study of the vegetation composition in three inselbergs from continental Equatorial Guinea (western Central Africa): effects of site, soil factors and position relative to forest fringe. Belgian Journal of Botany 136(1): 63–72.
  • Porembski, S., Brown, G. & Barthlott, W., 1996. A species-poor tropical sedge community: Afrotrilepis pilosa mats on inselbergs in West Africa. Nordic Journal of Botany 16(3): 239–245.
  • Simpson, D.A. & Inglis, C.A., 2001. Cyperaceae of economic, ethnobotanical and horticultural importance: a checklist. Kew Bulletin 56(2): 257–360.

Autres références

  • Akoègninou, A., van der Burg, W.J. & van der Maesen, L.J.G. (Editors), 2006. Flore analytique du Bénin. Backhuys Publishers, Leiden, Netherlands. 1034 pp.
  • Burkill, H.M., 2000. The useful plants of West Tropical Africa. 2nd Edition. Volume 5, Families S–Z, Addenda. Royal Botanic Gardens, Kew, Richmond, United Kingdom. 686 pp.
  • Clarke, C.B., 1901–1902. Cyperaceae. In: Thiselton-Dyer, W.T. (Editor). Flora of tropical Africa. Volume 8. Lovell Reeve & Co., London, United Kingdom. pp. 266–524.
  • Hambler, D.J., 1961. A poikilohydrous, poikilochlorophyllous angiosperm from Africa. Nature 191: 1415–1416.
  • Hooper, S.S. & Napper, D.M., 1972. Cyperaceae. In: Hepper, F.N. (Editor). Flora of West Tropical Africa. Volume 3. 2nd Edition. Crown Agents for Oversea Governments and Administrations, London, United Kingdom. pp. 278–348.
  • Nelmes, E. & Baldwin, J.T. Jr., 1952. Cyperaceae in Liberia. American Journal of Botany 39(6): 368–393.
  • Scholz, H. & Scholz, U., 1983. Flore descriptive des Cypéracées et Graminées du Togo. J. Cramer, Vaduz, Liechtenstein. 360 pp.

Sources de l'illustration

  • Akoègninou, A., van der Burg, W.J. & van der Maesen, L.J.G. (Editors), 2006. Flore analytique du Bénin. Backhuys Publishers, Leiden, Netherlands. 1034 pp.

Auteur(s)

  • M. Brink, PROTA Network Office Europe, Wageningen University, P.O. Box 341, 6700 AH Wageningen, Netherlands

Citation correcte de cet article

Brink, M., 2011. Afrotrilepis pilosa (Boeck.) J.Raynal. [Internet] Fiche de PROTA4U. Brink, M. & Achigan-Dako, E.G. (Editeurs). PROTA (Plant Resources of Tropical Africa / Ressources végétales de l’Afrique tropicale), Wageningen, Pays Bas. <http://www.prota4u.org/search.asp>.

Consulté le 20 avril 2019.


  • Voir cette page sur la base de données Prota4U.