Aegle marmelos

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher

Aegle marmelos (L.) Corrêa

alt=Description de l'image Woodapple.JPG.
fruit
Ordre Sapindales
Famille Rutaceae
Genre Aegle

2n = 18

Origine : péninsule indienne

sauvage et cultivé

Français orange de Malabar
Anglais ''Bengal quince


Résumé des usages
  • fruit comestible cru, en confiture ou en boisson
  • jeunes feuilles consommées
  • arbre ornemental
  • médicinal
  • colle issue du mucilage du fruit
  • teinture jaune extraite du fruit
  • arbre dédié au dieu Shiva


Description

L’arbre est de taille moyenne, 6 à 8 mètres, aromatique, les fleurs petites mais très parfumées apparaissent au début de la saison des pluies et il faudra presque un an pour que l’on ait les fruits d’un vert jaunâtre, de la taille d’une belle orange

Noms populaires

français bel indien (PROSEA)
anglais bael fruit, bel fruit (PROSEA)
Indonésie maja, maja batu (PROSEA)
Malaysia bilak, bila, bel (PROSEA)
Philippines bael (PROSEA)
Birmanie opesheet, okshit (PROSEA)
Cambodge bnau (PROSEA)
Laos toum (PROSEA) ; mak toum
Thaïlande matum, tum (Pattani), ma pin (nord) (PROSEA)
Vietnam trái mam (PROSEA)

Classification

Aegle marmelos (L.) Corrêa (1800)

basionyme :

  • Crateva marmelos L. (1753)

Cultivars

Histoire

Anglais et Français ne savent pas comment nommer ce fruit tropical inconnu en Europe, alors ils prennent une comparaison, coing pour les uns, orange pour les autres et ils lui accolent un nom de pays, Bengale ou Malabar, deux régions de l’Inde d’où est originaire ce fruit que l’on trouve dans toute l’Asie du Sud Est

Usages

Gastronomie

La pulpe du fruit frais est comestible mais délicate à manger car il faut éviter le contact avec la sève très collante. Au Laos et en Thaïlande on utilise surtout le fruit séché mis en décoction pour confectionner une boisson agréable au léger goût de réglisse. On mange également les jeunes feuilles de l’arbre avec salades de viande et grillades.

Dans de nombreuses régions de l’Inde le fruit mûr est transformé par l’industrie agro-alimentaire pour faire des confitures et des jus.

Artisanat

Les rondelles de Aegle marmelos d’une très belle couleur orange sont du plus bel effet dans les bouquets secs. Autrefois, avec la sécrétion gluante du fruit frais on faisait de la colle. En Inde on utilise le fruit vert pour teindre les tissus en jaune et pour faire des huiles de bain.

Médecine traditionnelle

Etant une plante aromatique, l’oranger de Malabar est considéré comme ayant de nombreuses vertus médicinales, en voici quelques unes : les racines sont utilisées contre les fièvres et les abcès ; le fruit vert donne de l’appétit ; le fruit mûr facilite la digestion ; le fruit sec est bon pour le foie ; les jeunes feuilles auraient des propriétés anticonceptionnelles ; l’écorce calmerait les palpitations cardiaques.

Symbolique

En Inde Aegle marmelos est un arbre sacré dédié au Dieu Shiva à qui les fidèles offrent rituellement ses feuilles.


BALL TREE. BELA TREE. BENGAL QUINCE. GOLDEN APPLE. East Indies. The Bengal quince is held in great veneration by the Hindus. It is sacred to Siva whose worship cannot be accomplished without its leaves. It is incumbent on all Hindus to cultivate and cherish this tree and it is sacrilegious to up-root or cut it down. The Hindoo who expires under a bela tree expects to obtain immediate salvation[1]. The tenacious pulp of the fruit is used in India for sherbet and to form a conserve[2]. Roxburgh observes that the fruit when ripe is delicious to the taste and exquisitely fragrant. Horsfield[3] says it is considered by the Javanese to be very astringent in quality. The Bengal quince is grown in some of the gardens of Cairo. The perfumed pulp within the ligneous husk makes excellent marmalade. The orange-like fruit is very palatable and possesses aperient qualities[4].

  1. Dutt, U. C. Mat. Med. Hindus 129. 1877.
  2. Brandis, D. Forest Fl. 57. 1874.
  3. Ainslie, W. Mat. Ind. 2:188. 1826.
  4. Gard. Chron. 746. 1875.
Sturtevant, Notes on edible plants, 1919


Références

Liens