Senegalia pennata

De PlantUse Français
(Redirigé depuis Acacia pennata)
Aller à : navigation, rechercher

Senegalia pennata (L.) Maslin

alt=Description de l'image Kattuchikai (Tamil- காட்டுசிகை) (2852787251).jpg.
fleurs
Ordre Fabales
Famille Fabaceae
Genre Senegalia

2n =

Origine : Asie du Sud Est

sauvage et cultivé

Français '
Anglais '


Résumé des usages
  • jeunes pousses mangées comme légume
  • médicinal



Description

Les rameaux sont pubescents, vert très clair quand ils sont jeunes, ils brunissent en vieillissant ; les feuilles sont pennées de 8 à 18 paires avec des folioles très fines, souples et douces au toucher. Les fleurs apparaissent en larges panicules terminales de pompons jaune pâle. Les gousses sont fines, plates et molles

Noms populaires

français
anglais climbing acacia, climbing wattle, feather acacia, narrow-leaved soap pod
hindi agla bel, biswal
kannada kaadu seege
konkani सांबु - sambu
malayalam കാരീഞ്ഞ - kaariinja, മല ഈഞ്ച - mala inja
marathi शेंबरटी - shembarati, शेंबी - shembi
népalais अर्खु - arkhu
oriya gohira
sanscrit अरि - ari, खदिरवल्लरी - khadiravallari, शिलीखदिर - shilikhadira, ताम्रकण्टक - tamrakantaka, वल्लिखदिर - vallikhadira
tamoul இந்து - inthu, காட்டிண்டு - kattintu, காட்டுசிகை - kattuchikai
telugu గూబ కోరింద - guba korinda
Indonésie areuy garut (sundanais), ri got, rembete (javanais) (PROSEA)
Cambodge thmâ: roëb’ (PROSEA)
Laos ‘han, ‘han ‘kha:w (Louang Prabang) (PROSEA) ; phak kha
Thaïlande nam khi raet (sud-ouest), ไทย: ชะอม - cha om (centre, péninsule), phakla (nord) (PROSEA)
Vietnam dọc tăng (Binh Tri Thiên), móc mèo (Bac Thai), dây sống rắn (PROSEA)

Classification

Senegalia pennata (L.) Maslin (2012)

basionyme :

  • Mimosa pennata L. (1753)

synnyme :

  • Acacia pennata (L.) Willd. (1806)


subsp. pennata

Cultivars

Histoire

L'espèce est l’un des acacias natifs de la région indochinoise. Cet arbuste épineux et grimpant peut avoir 5 m de haut, il pousse dans toute la région à l’état sauvage, cependant quelques plantations sont faites ça et là pour la récolte des feuilles-légumes. Dans le Nord Laos, on cultive parfois phak kha ; les graines sont semées dans les rizières où elles germeront après la récolte de riz ; les jeunes pousses peuvent être cueillies deux fois avant que la plante ne soit transformée en engrais vert.

Usages

Gastronomie

Au Laos on cueille ou on achète au marché les longues pousses vert clair de phak kha qui ressemblent à de longs serpents verts. On les mange crus ou blanchis avec une sauce piquante ; on peut aussi ajouter ces pousses à de nombreux plats ; l’un des plus connus, surtout chez les Thaïs, est l’omelette au phak kha ; on considère également, dans le nord de la Thaïlande, que kaeng kae, un curry, n’est pas acceptable sans plak cha om alors qu’au Laos c’est dans la soupe de bambou que ce légume est surtout apprécié. Anderson nous raconte que les Lahu utilisent quatre espèces d’Acacia, avec l’un (A. megaladena) ils tuent le poisson qu’ils mangeront ensuite accompagné des jeunes pousses des trois autres : A pennata, A. farnesiana, A. conccina.

Médecine traditionnelle

Senegalia pennata est employé en médecine. Le jus des feuilles mélangé à du lait est un traitement de l’indigestion des enfants. Les racines sont utilisées pour réduire les flatulences et soigner les maux d’estomac. L’écorce sert aussi à traiter les maux d’estomac ainsi que les bronchites et l’asthme. Comme toujours nous pensons que l’emploie de ces plantes médicinales ne doit pas nous dispenser de consulter un médecin en cas de pathologie grave. Mais pour ce qui est de phak kha, les analyses chimiques montrent que la plante, malgré son odeur très forte est une ressource alimentaire importante ; elle contient en quantité significative, du calcium, du phosphore, du fer, des vitamines A B et C ; elle trouve sa place en outre parmi les plantes ayant une activité d’antioxydant. A propos de cette odeur les Thaï disent qu’il ne faut pas mettre une cage de mainate (oiseau parleur) à côté de cha om, il risquerait d’en mourir.

Références

  • Anderson, Edward F. 1993. Plants and people of the golden triangle, Ethnobotany of the Hill Tribes of Northern Thailand. Oregon, Dioscorides Press.


Liens