Triticum turgidum

De PlantUse Français
Révision de 6 janvier 2019 à 15:44 par Michel Chauvet (discussion | contributions) (Liens)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Triticum turgidum L.

alt=Description de l'image Triticum durum.jpg.
champ de blé dur
Ordre Poales
Famille Poaceae
Genre Triticum

2n = 28, génome AABB

Origine : Croissant fertile

sauvage et cultivé

Français blé dur ; amidonnier
Anglais durum wheat ; emmer


Résumé des usages
  • importante céréale à affinités méditerranéennes
  • transformé en semoule (puis en couscous)
  • étuvé et concassé en boulgour


Description

  • plante herbacée annuelle, érigée, tallant à la base
  • tige (chaume) creuse, non ramifiée
  • feuilles linéaires, planes, de plus d'un cm de large
  • épi dense d'épillets à 2-5 fleurs
  • lemmes habituellement munies d'arête
  • plante autogame

Noms populaires

  • le blé dur est ainsi qualifié du fait de la texture de son grain, que l'on mout en semoule et non en farine
  • amidonnier s'explique par l'usage ancien d'extraire de l'amidon (amylum en latin) de ce blé. Emmer vient de amylum
  • far était l'amidonnier en latin, et a donné farina
  • zeia ou zea désignait l'amidonnier en grec ancien

Classification

Triticum turgidum L. (1753)

La forme sauvage est Triticum turgidum subsp. dicoccoides (Körn. ex Asch. & Graebn.) Thell. (1918) [syn.: Triticum dicoccoides (Körn. ex Asch. & Graebn.) Schweinf. (1908)].

subsp. carthlicum

Triticum turgidum L. subsp. carthlicum (Nevski) A. & D. Löve (1961)

synonymes

  • Triticum carthlicum Nevski (1934)
  • Triticum persicum Vav. (1919) non Aitch. & Hemsl. (1886)
  • Triticum turgidum L. subsp. carthlicum (Nevski) MacKey (1966)
français blé de Perse
anglais Persian wheat
allemand persischer Weizen
espagnol trigo de Persia

Blé nu barbu, cultivé dans le Caucase, l'est de la Turquie, l'Irak et l'Iran.

subsp. dicoccon

Triticum turgidum L. subsp. dicoccon (Schrank) Thell. (1918)

synonymes :

  • Triticum dicoccon Schrank (1789)
  • Triticum dicoccum Schrank ex Schübl. (1818)

Le nom choisi par Schrank est bien dicoccon, et il doit être suivi. Thellung mentionne indirectement "dicoccum (Schrank)", et son nom, publié sous la forme dicoccum, doit être corrigé. (GRIN) ; Morrison, Taxon, 47:707-708. (1998) est d'un avis contraire, considérant que le nom de Schrank n'est pas validement publié, car il dit "einstweilen", "pour l'instant").

français amidonnier, emmer
anglais emmer
allemand Emmer, Ammer, Ammelkorn
néerlandais grote spelt, tweekoorn ; emerkoren
italien farro
espagnol escaña, escanda, trigo almidonero
portugais trigo branco
Ethiopie aja

Blé vêtu. La première forme domestiquée dans la moitié ouest du Croissant fertile vers 7800-7500 BC. Il est vite devenu la céréale la plus importante du Proche-Orient, et s'est diffusé vers l'est en Mésopotamie, au Caucase, au Pakistan et dans le nord de l'Inde. Vers l'ouest, il s'est diffusé dans les Balkans, dans l'ouest de la Méditerranée et la région danubienne, où il est resté dominant pendant l'âge du Bronze. Vers le sud, il s'est diffusé en Egypte et en Ethiopie. En Ethiopie, il est resté jusqu'à aujourd'hui une culture importante et diversifiée. Ailleurs, il a été progressivement remplacé par des blés nus. Les anciens Grecs le connaissaient sous le nom de zea, zeia ou olura, et les Romains far ou ador.

subsp. durum

Triticum turgidum L. subsp. durum (Desf.) Husn. (1899)

synonymes

  • Triticum durum Desf. (1798)
  • Triticum turgidum L. subsp. turgidum convar. durum (Desf.) MacKey (1966)
  • Triticum parvicoccum Kislev (1980) (forme à petits grains)
français blé dur
anglais durum wheat, macaroni wheat
allemand Hart-Weizen, Glas-Weizen
néerlandais harde tarwe
italien grano duro, frumento duro
espagnol trigo duro
portugais trigo duro
  • français : blé dur
  • anglais : durum wheat, macaroni wheat

Ce blé nu est connu depuis le 7e millénaire en Syrie et en Turquie. Il s'est vite diffusé en Grèce et dans l'ouest de la Méditerranée, et assez tard en Egypte (300 avant J.-C.). Il est devenu le blé le plus important cultivé dans les zones méditerranéennes. Il est difficile à distinguer du blé tendre dans les textes, bien que puros en grec et triticum en latin aient désigné surtout le blé dur.

subsp. ispahanicum

Triticum turgidum L. subsp. ispahanicum (Heslot)  ?

  • synonyme : Triticum ispahanicum Heslot (1958)
français blé d'Ispahan, amidonnier d'Ispahan
anglais Ispahan emmer

Blé vêtu à longues glumes, connu seulement de l'Iran.

subsp. paleocolchicum

Triticum turgidum L. subsp. paleocolchicum (Menabde) A. & D. Löve (1961)

synonymes

  • Triticum karamyschevii Nevski. (1935)
  • Triticum turgidum L. subsp. paleocolchicum (Menabde) MacKey (1966)


français blé de Colchide
anglais Georgian emmer, Kolchic emmer
allemand kolchischer Emmer

Blé vêtu à rachis en zigzag, connu seulement de Géorgie.

subsp. polonicum

Triticum turgidum L. subsp. polonicum (L.) A. & D. Löve (1961)

synonymes

  • Triticum polonicum L. (1762)
  • Triticum turgidum L. subsp. turgidum convar. polonicum (L.) MacKey (1966)
français blé de Galice, blé de Pologne
anglais Polish wheat
allemand polnischer Weizen, Gommer, Riesenroggen
italien frumento di Polonia
espagnol trigo de Polonia
portugais trigo de Polonia

Blé à gros épi et longues glumes. On le trouve sporadiquement dans la Méditerranée, le Caucase, de l'Asie centrale jusqu'à l'Inde, et en Ethiopie. Il n'a jamais été cultivé en Pologne, et on devrait plutôt l'appeler blé de Galice. Les botanistes ont confondu la Galice (région d'Espagne) avec la Galicie (région de Pologne et de l'Ukraine), qui ont le même nom latin Galicia.

Cette confusion est bien antérieure à Linné. Percival (1921, 230) en a trouvé la première mention chez Hermann (Hortus Academicus Lugduno-Batavus, 1687, 609), puis dans un appendice de Ray (Synopsis Methodica, 1690, 236).

subsp. turanicum

Triticum turgidum L. subsp. turanicum (Jakubc.) A. & D. Löve (1961)

synonymes

  • Triticum orientale Percival (1921) non M.-Bieb. (1808)
  • Triticum turanicum Jakubc. (1947)
  • Triticum turgidum L. subsp. turgidum convar. turanicum (Jakubc.) MacKey (1966)

blé de Khorasan

Un cultivar vendu sous la marque Kamut, à très gros grains, a été introduit aux Etats-Unis (Montana) vers 1950. Il est disponible en grains dans les épiceries diététiques, et se voit attribuer des qualités particulières. Son marketing s'appuie sur le mythe du blé des pharaons, supposés avoir germé après plusieurs millénaires et "non touchés par la génétique moderne".

subsp. turgidum

Triticum turgidum L. subsp. turgidum

  • synonyme : Triticum turgidum L. (1753)
français blé poulard, touselle / blé miracle, blé des pharaons
anglais rivet wheat, cone wheat
allemand Rauh-Weizen, welscher Weizen, englischer Weizen / Wunder-Weizen
néerlandais
italien frumento grosso
espagnol trigo redondillo / trigo del milagro, trigo de los faraones

Le "blé miracle" à épi branchu fait partie des poulards.

Cultivars

On trouve des descriptions et des dessins des cultivars connus en Europe de l'Ouest en 1880 et 1909 (2 dicoccum, 5 durum, 1 polonicum et 8 turgidum) dans Les meilleurs blés.

Histoire

voir Candolle, 1882, l'Origine des plantes cultivées pour les blés nus et vêtus.

Usages

Références

  • Chauvet, Michel, 2018. Encyclopédie des plantes alimentaires. Paris, Belin. 880 p. (p. 313)
  • Morrison, Laura, 1998. Lectotypification of Triticum turgidum and T. spelta (Poaceae). Taxon, 47: 707-708.
  • Zohary Daniel, Hopf Maria & Weiss Ehud, 2012. Domestication of plants in the Old World. Fourth Edition. Oxford, Oxford University Press. XVI-243 p.

Liens