Crepis sancta

De PlantUse Français
Révision de 16 mars 2021 à 22:28 par Michel Chauvet (discussion | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Crepis sancta (L.) Bornm.

alt=Description de l'image Crepis sancta f0021.jpeg.
Ordre Asterales
Famille Asteraceae
Genre Crepis

2n =

Origine : est de la Méditerranée, Caucase

sauvage


Résumé des usages
  • rosette : salade sauvage


Description

  • plante herbacée annuelle à racine pivotante
  • feuilles toutes radicales en rosette, pubescentes, oblongues ou oblongues-obovales, dentées ou lyrées-pennatifides ; vertes en hiver puis rousses au printemps
  • capitules sur des pédoncules de 10-30 cm, dressés, pubescents, simples ou peu rameux
  • involucre à folioles hispides, scarieuses sur les bords
  • fleurs ligulées jaunes
  • akènes du centre linéaires, subcylindriques, longs de 4 mm environ, égalant à peu près l'aigrette, ceux de la circonférence élargis et ailés (Coste)

Les graines ne germent qu'à l'automne, et la plante fleurit au printemps suivant. L'herbe rousse envahit les vignes du Languedoc qui ne sont pas sarclées en hiver, mais plus tôt ou plus tard, à la différence de Diplotaxis erucoides, à fleurs blanches, qui est une plante opportuniste abondante dans les vignes sarclées en hiver.

Noms populaires

français herbe rousse
occitan érba rossa, érbo rousso
anglais

Classification

Crepis sancta (L.) Bornm. (1913)

basionyme :

  • Hieracium sanctum L. (1753)

synonymes :

  • Crepis nemausensis Gouan (1773)
  • Pterotheca nemausensis Cass. (1816)

Cultivars

Histoire

Usages

Références

  • Marco, Claude ; Chauvet, Michel ; Molina, James ; Ubaud, Josiane et al., 2017. Les salades sauvages. L'ensalada champanela. 4e éd. revue et corr. Prades-le-Lez, Les Ecologistes de l'Euzière. 192 p. en ligne aux Ecologistes de l'Euzière

Liens