Les témoins (cookies) nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des témoins.

Berberis (Rolland, Flore populaire)

Révision de 14 novembre 2021 à 18:48 par Marc Thomson (discussion | contributions)


Cissampelos
Eugène Rolland, Flore populaire, 1896-1914
Epimedium-Leontice


[Tome I, 137]

BERBÉRIDÉES


Berberis vulgaris

Berberis vulgaris. (Linné). — L'ÉPINE-VINETTE.
  • ὀξυάκανθα, grec moderne d'Athènes, Bull. de la soc. bot., 1880, p. 61.
  • crespinus arbor, crispinum, berberi, amirberis Avicennae, darsisahan, latin du XVe siècle, De Bosco, Luminare majus, 1496, f° 41, verso ; f° 46, recto.
  • oxiacantum, oxicantum [1], lat. du Moyen-Age, Mowat, Alphita.
  • berberis dumetorum, berberis, amirbaris Avicennæ, spina acida, oxya-

____________________

  1. M. Mowat a lu, a tort : oriacantum, oricantum.


[138]

cantha, oxyacantha Galeni, crespinus, anc. nomenclat., Bauhin, Pinax, 1671.
  • crispinus, lat. du Moyen-Age, Diefenbach.
  • crispila, lat. du Moyen-Age, Germania, 1888, p. 302.
  • barbarica, latin du Moyen-Age, Piper, Altd. Pflanzennamen, 1881 ; Germania, 1881, p. 402.
  • sancta spina, anc. nomenclat., Bauhin, De plantis a Sanctis nomen habentibus, 1591.
  • barbari, m., anc. français, Oudin, Trésor des deux langues, 1660. — Orléanais, comm. par M. L. Malon. — Ineuil (Cher), rec. pers.
  • berberin, m., anc. franç., Duchesne, De stirpibus, 1544.
  • berbelin, m., Vosges, Haillant, Flore. — Pays messin, rec. personn.
  • barbelin, m., Vosges, Haillant, Fl. — Meuse, Labourasse, Glossaire.
  • barbeline, f., Romont (Vosges), Haillant, Flore.
  • barbeleire, Charmes (Vosges), Haillant, Flore.
  • spinette vinette, f., anc. franç., Le grand herbier en françoys (vers l'an 1520).
  • espine vinette, f., anc. fr., Duchesne, De stirp., 1544.
  • espînete vinete, f., anc. fr., Camus, L'op. salern., p. 42, en note.
  • espino vineto, f., Var, Amic, Considérations sur Brignolles.
  • épine vinette, f., berberis, m., vinettier, m., français.
  • épine minette, f., Montbarrey (Jura), rec. pers.
  • mineto, f., Rouergue, Mistral, Tres.
  • pine vinette, f., Haute-Marne, comm. par M. A. Daguin. — Lyon, Molard, Le mauvais langage, 1810. — Allier, c. par M. F. Duchon de la Jarousse.
  • pilevinette, f., pilvinette, f., Aube, Des Etangs, Noms pop. 1844. — Haute-Marne, comm. par M. A. Daguin — Fribourg, Grangier, Gl. frib. — vaudois, Callet, Gl. vaud.
  • pulvinette, f., Bourberain (Côte-d'Or), Rabiet, Pat. de B.
  • bisbinette, f., Ormoy-sur-Aube (Aube), Des Etangs, Noms pop. — Haute-Marne, comm. par M. A. Daguin.
  • épinette, f., Thévray (Pays d'Ouche, Normandie), Joret, Fl.
  • vinette, f., anc. fr., J. Victor, Tesoro, 1609 ; Cotgrave, French dict., 1650.
  • vineta, f., Basses-Alpes, Annales des Basses-Alpes, III, p. 51.
  • vineto, f.. Gard, comm. par M. P. Fesquet. — provencal mod., Mistral
  • vigneto, f., Périgord, Mistral, Tres.
  • bineto, fr., gascon, Idem.
  • vinatier, m., vinettier, m., anc. fr., Cotgrave, Fr. dict. 1650.
  • épinevinier, m., crépinier m., français, Barbeu-Dubourg, Le Botaniste françois, 1767. [Ed. Edm.].


[139]

  • vinetié, m., provençal moderne.
  • vingnetier, m., anc. fr., J. Camus, Livre d'heures.
  • vinoté, m., environs de Saint-Jean d'Angély (Charente-Inférieure), Vinet, Noms de quelques plantes, 1864.
  • vinotier, m., Poitou, A. de Jussieu (dans Bull. histor. 1886, p. 283).
  • vinégreto, f., provenç. mod., Lions, Végétaux des B.-du-Rhône.
  • vinaigrette, f., Haute-Marne, comm. par M. A. Daguin.
  • pisse vinaigre, Centre, Boreau. — Haute-Marne, comm. par M. A. Daguin. — Villefranche (Rhône), comm. par M. Déresse. — Lyonnais, Puitspelu.
  • agradelle, f., anc. franç., Ogier Ferrier, Remedes de peste, 1548, p. 35.
  • agradela, f., Basses-Alpes, Annales des Basses-Alpes, III, p. 51.
  • agradelo, f., provencal mod. — languedocien.
  • aïgradelo, f., aïgreto, f., Gard, comm. par P. Fesquet.
  • agrivoutiè, m., agrivoutat, m. (le fruit), Basses-Alpes, Annales des Basses-Alpes, II, 280.
  • agrioutat, environs d'Avignon, Palun, Catalogue.
  • eigret, m. (le fruit), provenç. mod., Mistral, Tres.
  • épine-aigrette, f. Lyonnais, Cariot. [Ed. Edm.].
  • oseille des bois, f., Haute-Marne, comm. par M. A. Daguin.
  • oseille du berger, f., Arcis-sur-Aube (Aube), L'Arcisien pour 1868, (almanach).
  • pain de chèvre, m., Montbéliard (Doubs), Contejean, Glossaire. — Audincourt (Doubs), rec. pers.
  • pain de tchièvre, m., Montbéliard, Contejean, Gloss.
  • tchivrafoui, m., tsivrafoui, Suisse romande, Bridel, Gloss.
  • tchivafou, m., tchivafoui, m., Suisse romande, Vicat, Hist. des plantes vénéneuses de la Suisse, 1776.
  • tsivra à fu, f., Vallorbes (Suisse rom.), Vallotton-Aubert, Vallorbes, 1875.
  • tseirafu, m., canton de Fribourg, Helvetischer Almanach für 1810, p. 116.
  • couonne de chieuffe, Moyenmoutier (Vosges), Haillant, Flore.
  • cavettè, canton d'Aime (Savoie), comm. par M. Marjollet.
  • aube espène, f., Verviers (Belgique), Lejeune, Flore de Spa.
  • arbèspenne, arbèspine, ardispenne, arduspine, rotch sipenne, wallon, Feller.
  • ardespenne, f., Verviers, Lejeune, Flore. — Spa, Lezaack, Noms wallons.
  • noblépène, f., nobépène, f., Valenciennes, Hécart.
  • espine benoiste, f., anc. fr., Cotgrave, Fr. dict., 1650.
  • épine-croix, fr., épi-croix, f., Haut-Maine, Montesson, Vocab.
  • groseillier sauvage, m., Châtenay (Seine-et-Marne), rec. pers.
  • arrégoulè, m., arrégolés, f. pl. (les fruits), Luchon (Pyrénées), J. Sacaze.


[140]

  • nâre pique, Bru (Vosges), Haillant, Fl.
  • ekouanei, m., ekouennei, m., ekoina, f., Suisse romande, Bridel, Gloss.
  • ékoana, f., Bas Valais, Gilliéron, Pat. de Vionnaz.
  • abagnouriè, m., esvilhour, m., Alpes dauphinoises, Moutier.
  • abaniouriè, m., (I'arbuste), abanior, m., (le fruit), esvelioour [1], m. (le fruit), Briançonnais, comm. par M. A. Chabrand.
  • rodzete, f. pl., (les fruits), Bagnard (Suisse), Cornu, Phonol. du B., 1877.
  • bois de Saint-Girâ, m., Spa, Lezaack, Noms wall. — Liège, Forir, Dict.
  • bwe d' Saint-Djèrâ, m., wallon, Feller.
  • mèvuron, m., Damprichard (Franche-Comté), Mém. de la soc. ling. VIII, 324.
  • djoumeri, m., Montbéliard (Doubs), Contejean, Gloss.
  • jon-mairi, m., boue-solâ, beû-solaî, franc-comtois, Dartois, Etudes des pat., 1850.
  • orilyettes, f. pl. (= pendants d’oreille : les fruits), wallon, Feller.
  • uva spina, uva crespina, uva marina, italien, Pisanelli, 1577.
  • crespino, berberide, bérbero, italien.
  • berberi, m. sing., sicilien, Cupani ; Mortillaro. — piémontais, Capello.
  • barberi spinusu, sicilien, Scuderi, Boschi dell' Etna, 1825.
  • crespin, nord de l'ltalie. — Belluno.
  • waspein, Plaisance, Bracciforti.
  • crispi, Brescia, Zersi.
  • gherspéin, Bologne, Coronedi-Berti. — Reggio, Vocab. regg.
  • graspin, Belluno, Nomi adoperati.
  • scarpin, Trévise, Belluno, Nomi adoperati.
  • spinella, Corse, Requien, Cat. des végétaux de la Corse, 1852.
  • spina acida, sicilien, Lagusi. — Sud de l'ltal., Nomi adop.
  • spina, spina vinosa, Sud de l'Italie, Nomi adop.
  • spinau, piémontais, Capello.
  • spin vinet, Turin, Nomi adoperati.
  • spin acit, zinevrin, Milan et Côme, Nomi adoper.
  • spin d'asen, Sondrio, Nomi adoper.
  • spin dalla croce, Trévise, Saccardo.
  • spinne d' la levr, Asti, Camisola. [J. C.].
  • spina morta, spiner graspin, spin de graspin, Belluno, Nomi adoper.
  • spin vuerz, spin di cros, Frioul, Pirona.
  • uva de spi, crespi, Brescia, Nomi adop.


  1. Ce nom usité à Saint-Véran équivaut à éveilleur, c'est-à-dire qui éveille par son acidité. Chabrand.


[141]

  • ua de la madona, Brescia, Melchiori.
  • eua de spi, euéta, Bergame et Crémone, Nomi adop.
  • ua d' la levr, environs de Turin, Re.
  • uva d' la lever, pan di giari, Cuneo (Piémont), Nomi adop.
  • uveta rossa, Vicence, Nomi adoper.
  • ua spinela, salgher, pan e vin, Belluno, Nomi ad.
  • uvetta, Aquila, Nomi adoperati. — Terra di Lavoro, Petagna.
  • ua graspina, Padoue, Patriarchi.
  • scotanella, Ancône et Macerata, Nomi adoper.
  • cèdri, Frioul, Pirona.
  • corignanello, Terra di Lavoro, Petagna, 1827.
  • espina vinetta, catalan, Lacavalleria, Gazophylacium, 1696.
  • coralets, catalan, Costa, Flora, 1864.
  • berbero, agracejo, alarguez [1], espagnol.
  • berberis, bérbiles, esp., J. Victor, Tesoro, 1609.
  • arlo, esp., Fragoso, Cirurgia universal, 1621 ; Oudin, Trésor, 1660.
  • ubas de arlo (les fruits), esp., Alonso, Privilegios p. mugeres preñadas, 1606.
  • alro, Sierra Nevada et Sierra Tejeda, Boissier, Voy. bot. d. le midi de l'Espagne, 1839.
  • agruzejo, alguese, Sierra de la Nieve (midi de l'Espagne), Boissier, Voy. bot.
  • bérbero, aragonais, Borao.
  • dracila, macrish de riuri, roumain, Brandza, Limba botanica, 1882.
  • dracina, macrish [2] de spin, roumain, Cihac, Dict. daco-rom.
  • acrish roshu, roumain de Transylvanie, Fusz. — roumain, Hasdeu.
  • macrish-spinos, Hasdeu.
  • bersich, persich, versich, versick, paisselbeer, weindling, weinling, wildweinreb, katzin ore, krispele, erbesip, erbesipp, erbsal, kolshals, blutwurz, anc. et moyen haut all., Diefenbach, Gloss. med. lat.
  • crispil, anc. haut all., Germania, 1888, p. 302.
  • saurach, weinlägelin, weinlegelin, erbsel, anc. et moyen haut all., Diefenbach, Gloss. ; J. Agricola, Medic. herb. libri duo, 1539.
  • surich, anc. haut all., Piper, Altd. Pflanzenn. ; Cordus, Botanologicon, 1553 ; Germania, 1881, p. 402.
  • sauerdorn, anc. haut all., Eber et Peucer, Appellationes, 1556.


  1. De l'arabe al-arghîs.
  2. Macrish signifie oseille.


[142]

  • erbesop, erbesich, erbesus, berbis, prümel, peyssel, moyen haut all., Pritzel et Jessen, Volksn.
  • versichdorn, beerdorn, salsendorn, essigdorn, prummelbeeren, erbshofen, weinnägelein, weinzäpfel, wienschierling, wütscherling, allemand, Nemnich, Lexicon, 1793.
  • erbsele, dornholz, allemand, Grimm.
  • saurauch, reiselbeeren, heinselbeeren, allemand, Duez, 1664.
  • sauerdorn, berbersbeeren, berberitze, barberitze, allemand.
  • weinschädling, allemand, Rosenthal, Syn. pl. diaph.
  • bettlerkraut, rifspitzbeere, spitzbeere, erbselnwurz, canton des Grisons, Pritzel et Jess., Volksn.
  • spinatsch, Engadine et Grisons, Durheim, Schweiz. Idiot.
  • gälhagel, canton d'Appenzell, Durheim, Schweiz. Idiot.
  • reifbeere, Suisse allemande, Durheim, Schw. Idiot.
  • erbsele, erbsele-beere, spitzbeere, reifspitzbeere, gelbhagel, Suisse allemande, Stalder.
  • schwidern, pl., Valais, Stalder.
  • frauasurampfara, buabalaub, gälhageldorn, erbsalabeer (les fruits), gitzibeer (les fruits), canton de Saint-Gall, Wartmann.
  • sperberbeer, Henneberg, Pritzel, Volksn.
  • gischgalizen, bavarois, Schmeller, Bayer. Wört.
  • rebarber, Prusse, Frischbier, Preuss. Wört.
  • weinscherling, weinscheidling, Autriche, Pritzel et Jess.
  • zizerl, weinscharl, essigscharl, ersidl, essigplützerl, Basse-Autriche, F. Höfer.
  • baslbeer, masselbeer, Carinthie, Zwanziger, Verzeichn., 1888.
  • rüht aegresch, schiesbriger aegresch, allem. de Transylvanie, Fusz, Trivialnamen.
  • dreidâr, Luxembourg, J. Weber.
  • essigtangen, Grosbliderstroff (Lorraine), rec. personn.
  • suerboom, anc. flam., Dodonaeus, 1644. [A. de C.].
  • zuurdoorn, hollandais, Van Dale. [A. de C.],
  • berberisse, flamand, De Gorter.
  • sause boom, anc. flamand, Diefenbach, Gloss. med. lat. ; Dodonaeus, 1644.
  • berberine hout, flamand, Roucel, Flore du Nord ; Poederlé, Manuel de l'arboriste, Bruxelles, 1788.
  • barbarine, barbarinekens, flamand, De Bo, Westvl. Idiot.
  • bulberies, berberies (les fruits), anc. angl., Mowat, Alphita.
  • barberry tree, angl., Cotgrave, French dict., 1650.
  • barberry, anglais.

[143]

  • berber, Ecosse, Jamieson, Diction.
  • pipperidge, Est de l'Angleterre, Forby, Vocab. of East Anglia, 1830.
  • guild, guild tree, Selkirkshire (Écosse), Jamieson, Dict.
  • jaundice tree, jaundice berry, anglais dialectal, Britten, Dict. of plant-names.
  • jaunders tree, West Somerset, Elworthy, W. Som. Word-book.
  • pren melyn (= arbre jaune), drain yspinys (= épine épineuse), gallois, J. Davies, 1632. [H. G.].
  • greol ysbin, yspinwydd (= arbre à épines), gallois, Meddygon Myddfai’'. [H. G.].
  • draenen ysbinus (= arbre épineux), gallois, Hugh Davies. [H. G.]
  • pren y clefyd melyn (= herbe de la jaunisse), gallois, Walters. [H. G.].
  • barbrag, preas nan gear dhearc ( = sour berry-bush ), preas deilgneach (= prickly bush), gaélique écoss., Cameron. [H. G.].
  • barbrog, irlandais, Cameron. [H. G.].
  • sperneenn-trechonnek (= épine d'oseille), breton, L’ Armerie. [E. E.].
  • surtorn, berberis, danois, Jennsen-Tusch, Nord. pl.
  • babotrsovnia, babkovina, breberika, česmiga, česmile, česmine, češliga, češmiga, češmika, češmilje, češmin, češminje, češminovec, mali čepčežac, mali čevčežac, trpkovina, žutelinka, žutikovina, žutika, žutokora, turska loza, divlji šimšir, šimširika, kiseli trn, krespin, meršin, morhan, pesji parkel, vražji parkelc, serbo-croate, Šulek, Jug. im. bil.
  • drač, pivnik, tchèque, A. Müller, W. synonym. Namen, 1866.
  • dřistal, tchèque, Šulek, Jug. im. bil.
  • wanžàry, tchèque, Linde, Sł. yez. polsk.
  • oskorusha, slavonien, Linde, Sł. jez. polsk.
  • čertovy štomik (= Teufelstamm), wende, Von Schulenburg.
  • bahrbeles, Courlande, Ulmann, Lett. Wört.
  • borbus, berberys, kalina włoska, polonais, Linde.
  • mokrych, barbaris, petit russien, c. par M. Th. Volkov.
  • kisliza, russe, Falk, Top. Kenntn. d. Russl.
  • paklun, russe du Don, Falk, Top. Kenntn.
  • barbaris, kisloi tern, russe, Pistohlkors, Namenverzeichn. d. Holzarten, 1797.
  • zrishk, dzor, kedzochour, parrpourr, arménien, Alishan. [Er. L.].
  • saparlar, aranzibi, erkhalatch, basque. [J. V.].
  • sóskafü, magyar, Fusz, Trivialnamen.
  • parberitsid, esthonien, Pistohlkors, Namenverz. d. Holzarten, 1797.
  • barbarîs, amîrbaris, arabe.
  • zereschk, persan, Pharmacopæa persica, 1681, p. 248.
  • zirichk, Ghilan (Perse), Chodzko, Le Ghilan, p. 64.

[144]

  • zarschak, persan, Dragendorff., p. 48.
  • mouberidj, persan, Meninski.
  • anbérbaris, turc. — persan. — arabe.
  • qaden touzloughou, turc, Mallouf, Dict.
  • qadentoûz, hardân bahar, turc, Leclerc, Révélations , 1874.
  • kozachur, géorgien, Falk, Top. Kenntn. d. Russl.
  • sirch, sirch modun, Boukharie, Falk, Top. Kenntn. d. Russl.
  • sirk, siritch, Turkestan, Dragendorff, p. 48.
  • sare agatsch (= lignum citrinum), tatare, Dragendorff, p. 40.
  • chatyn tusluk, tatare criméen, Steven.
  • chadyn tusluk, tatare criméen, Pallas, Observat. en Russie, 1793, II, 394.
  • cidul çibil ( = raisin d'ours ), avare ( Daghestan ), Schiefner, Ueber das awarische, 1862.
  • kashmal, chochar, zirishk, Pendjab, Gamble, Manual of indian timbers, 1881.
2. — NOMS DE LA RACINE.
L'écorce de la racine de cette plante était autrefois en usage pour la teinture et la pharmacie, on l'appelle :
  • alarguez, ancien espagnol [1], Dozy.
  • largis, portugais, Dozy.
  • alarghis, arghis, arabe, d'origine berbère, Dozy.
  • athrâr, arabe, Freytag.
  • abzar, arabe, Ibn Beithar.
  • arghîs, berbère.
3. — L'ÉPINE-VINETTE ET LA ROUILLE DES BLÉS.
Les blés qui se trouvent dans le voisinage de plantations d'épines-vinettes sont ordinairement atteints par une sorte de rouille qui compromet la récolte. Aussi les paysans ont-ils en aversion cet arbuste et le détruisent chaque fois qu'ils le peuvent, même sur le terrain d'autrui. — Voyez à ce sujet :
Marquis, Observat. sur l' influence nuisible qu'on attribue à l'Epine-Vinette sur les moissons (dans : Trav. acad. de Rouen, 1818, p. 90-98).
Bullet. de la Soc. botan. de France, t. XVI (1869), p. 331 et suiv.
Revue de botanique, t. IV (1885), p. 181 et suiv.
Cuziat, De l'influence de I'Epine-Vinetle sur les céréales (dans : Soc. d’émul. des Côtes-du-Nord, 1883, p. 27-32).
  1. De l'arabe al-ârghiz. Voyez Dozy, sub verbo alarguez.

[145]

4. — USAGES.

Le fruit de l'épine-vinette est une baie de couleur rouge ; la pulpe est gorgée d'un suc acidulé, astringent, de couleur rosée. Ce fruit se présente en grappes composées d'une douzaine de baies dont la forme oblongue et la couleur rouge offrent l'aspect le plus gracieux ; on le mange rarement cru, le plus souvent on en prépare pour les usages économiques des conserves et des confitures très délicates et très saines ; ces confitures sont l'objet d'un commerce assez considérable à Chanceaux, près Dijon.

Les baies d'épine-vinette, lorsqu'elles sont encore vertes, sont employées à l'instar du citron, et notamment dans le Nord, pour relever la saveur fade de certains mets ; confites au vinaigre, elles remplacent les câpres comme assaisonnement ; leur extrême astringence les a fait ranger parmi les substances qui entrent dans la composition de la préparation officinale qui jouit de cette propriété au plus haut degré, Diascordium’'.

Couverchel, Traité des fruits, 1839, p. 308.


5. — FOLKLORE.

C'est avec l'épine-vinette qu'on a couronné Jésus.

Pays wallon, Feller, p. 206.

Berberis aetnensis

Berberis aetnensis. (Presl).
  • berberi spinusu, Catane, Nomi adop.
  • spina cristi, spina santa, Sardaigne, Moris, Flora.
  • dmamai, arabe algérien, Munby, Noms ar. des pl.


Berberis hispanica

Berberis hispanica. (Boissier).
  • thasgouart, kabyle, Hanoteau, La Kabylie.


Berberis cretica

Berberis cretica. (Linné).
  • dfudtxav0a, grec mod. de Crète, Heldreich, Nutzpfl. Griechenlands.
  • putAxima, île de Paros, Sibthorp, Fl. gr. prodr.
  • /xuAxtv, ofudtxav^a, grec mod., Tchihatchetf, Asie Mineure, 3e partie, 1868.
  • AouT^ta, grec de Crète, Belli, cité par Raulin.
  • jasmin de Crète, français, Saint-Germain, Manuel des Végétaux, 1784.
  • spina cristi, spina santa, Sardaigne, Moris, Flora.

[146]

Berberis lycium

Berberis lycium. (Royle).

1. — Cette plante croît dans l'lnde. Les anciens en tiraient un médicament, appelé lycium (Avxeov), principalement usité dans les maladies des yeux.

En arabe, selon Dozy, on appelle cohl khaulân un suc tiré d'une espèce de Berberis. (Ce suc semble correspondre au lycium des anciens).

Voir pour l'historique de cette substance :

  • Flückiger and Hanbury, Pharmacographia, 1874, p. 34-35.
  • J. Y. Simpson, Notes on some ancient greek medical vases for containing Lycium. (Dans le T. I. des Proc. of antiqu. of Scotland, 1852, réimprimé à part en 1856 et dans le T. II (1872) des Archæologic. Essays de l'auteur).
  • Royle, On the Lycium of Dioscorides (Linn. Trans. XVII, 1837, 83).
  • Journal de pharmacie, V, 88 et 92.
  • Ball, Identification of the plants of India known to early greek authors (dans Proc. of. the roy. irish Acad. 1885), p. 340.

2. — « Licium ; aucuns dient que c'est une gomme, mais ce n'est pas, car c'est le jus d'une herbe appellee ainsi licium... L'en l'appelle autrement oculus lucidus ou oeil luisant pour ce qu'il rent les yeulx clers et reluisans. »

XVe siècle. — Camus, L'op. salernit., p. 84.