Heritiera densiflora (PROTA)

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher
Prota logo vert.gif
Ressources végétales de l'Afrique tropicale
Introduction
Liste des espèces


Importance générale Fairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Répartition en Afrique Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Répartition mondiale Fairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Bois d'œuvre Fairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg
Statut de conservation Fairytale bookmark gold.svgFairytale bookmark gold.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg


Heritiera densiflora (Pellegr.) Kosterm.


Protologue: Penerb. Madj. Ilmu Peng. Indon. 1 : 71 (1959).
Famille: Sterculiaceae (APG: Malvaceae)

Synonymes

  • Tarrietia utilis (Sprague) Sprague var. densiflora Pellegr. (1941),
  • Tarrietia densiflora (Pellegr.) Aubrév. & Normand (1958).

Noms vernaculaires

  • Ogoué (Fr).

Origine et répartition géographique

Heritiera densiflora est endémique de la région nord-ouest du Gabon.

Usages

Le bois est indiqué en menuiserie, en charpente, pour les moulures et les panneaux de placage tranchés ; il est aussi utile en menuiserie extérieure et en construction marine.

Production et commerce international

Dans la période 1966–1970, le Gabon a exporté chaque année près de 3000 m³ de grumes entières d’Heritiera densiflora. Et ces quantités sont passées à 8000 m³/an en moyenne dans la période 1999–2003. Lorsqu’il est commercialisé, Heritiera densiflora s’expédie en mélanges de bois de feuillus de poids moyen ; sur le marché des bois d’œuvre, il se vend souvent mêlé à Heritiera utilis (Sprague) Sprague (niangon) originaire d’Afrique de l’Ouest.

Propriétés

Le bois de cœur, d’un brun rosâtre à brun rougeâtre ou brun cuivré, se délimite nettement de l’aubier, qui est blanchâtre. Le bois présente un léger contrefil, le grain est moyennement grossier. Le bois est huileux au toucher. La densité est de 630–840 kg/m³ à 12% de teneur en humidité. Le bois d’Heritiera densiflora sèche plus lentement que celui d’Heritiera utilis, et il a souvent tendance à se gauchir. Les taux de retrait sont moyens à forts ; en passant de l’état vert à l’état anhydre, le retrait radial est de 3,6–6,6% et le retrait tangentiel de 7,8–12,7%. A 12% d’humidité, le module de rupture est de 126–188 N/mm², le module d’élasticité de 10 700–14 000 N/mm², la compression axiale de 44–72 N/mm², le cisaillement de 7–9 N/mm², le fendage de 13–24 N/mm, et la dureté de flanc Chalais-Meudon de 3,2–6,0.

Description

  • Arbre de taille moyenne à assez grande, atteignant 30 m de haut ; fût atteignant 60 (–100) cm de diamètre, à grands contreforts ; écorce gris pâle à brune, fissurée ; jeunes rameaux pubescents bruns.
  • Feuilles alternes, simples ou digitilobées ; stipules de 0,5–1 cm de long, rapidement caduques ; pétiole de 3–45 cm de long ; limbe à contour de 10–45 cm × 5–30 cm, elliptique lorsqu’il est simple ou à 2–7 lobes, obtus à la base, acuminé à l’apex, garni de poils écailleux denses mais non contigus sur le dessous, pennatinervé à 10–20 paires de nervures latérales.
  • Inflorescence : panicule axillaire étroite atteignant 11 cm de long, pubescente, brun rougeâtre ; bractées de 0,5–1 cm de long, caduques.
  • Fleurs unisexuées, régulières, 4–5-mères, blanchâtres, d’environ 0,5 cm de long ; pédicelle mince, de 0,5–1 cm de long ; calice campanulé à lobes presque aussi longs que le tube, à poils étoilés ; pétales absents ; disque annulaire ; fleurs mâles à étamines fusionnées en une colonne ; fleurs femelles à 3–5 carpelles réunis de manière lâche.
  • Fruit composé de 1–5 nucules ligneuses d’environ 3 cm × 2 cm, pourvu d’une grande aile d’environ 7,5 cm × 3 cm.

Autres données botaniques

Le genre Heritiera comprend environ 35 espèces, dont la majorité sont présentes en Asie tropicale et 3 espèces en Afrique. Heritiera densiflora s’apparente étroitement à Heritiera utilis (Sprague) Sprague (niangon) originaire d’Afrique de l’Ouest. La comparaison des deux espèces doit être faite avec soin car elles se ressemblent beaucoup, et la plupart des différences notées restent obscures, comme par ex. la densité de l’indument et la longueur des inflorescences. Les deux espèces ont souvent des feuilles simples, mais Heritiera densiflora peut aussi avoir des feuilles digitilobées (les lobes étant distinctement fusionnés à la base), alors que Heritiera utilis peut avoir des feuilles composées digitées (à folioles complètement libres).

Ecologie

Heritiera densiflora est présent dans les forêts pluviales de basse altitude, souvent dans les endroits marécageux et sur les sols sableux-limoneux.

Ressources génétiques

Heritiera densiflora possède une aire de répartition très limitée sur laquelle il est probablement peu répandu, ce qui le rend facilement susceptible d’érosion génétique.

Perspectives

Bien qu’il soit exploité pour son bois d’œuvre et vendu sur le marché international, Heritiera densiflora reste très peu connu. Des recherches sont nécessaires pour apporter la preuve qu’il est véritablement distinct d’Heritiera utilis par ses caractéristiques botaniques ou par les propriétés de son bois.

Références principales

  • de Saint-Aubin, G., 1963. La forêt du Gabon. Publication No 21 du Centre Technique Forestier Tropical, Nogent-sur-Marne, France. 208 pp.
  • Eyma, F., Méausoone, P.-J. & Martin, P., 2004. Study of the properties of thirteen tropical wood species to improve the prediction of cutting forces in mode B. Annals of Forest Science 61(1): 55–64.
  • Hallé, N., 1961. Sterculiacées. Flore du Gabon. Volume 2. Muséum National d’Histoire Naturelle, Paris, France. 150 pp.

Autres références

  • Raponda-Walker, A. & Sillans, R., 1961. Les plantes utiles du Gabon. Paul Lechevalier, Paris, France. 614 pp.
  • Savard, J. & Caumartin, L., 1970. Action du fer sur Tarrietia utilis et Tarrietia densiflora. Bois et Forêts des Tropiques 130: 55–64.
  • Takahashi, A., 1978. Compilation of data on the mechanical properties of foreign woods (part 3) Africa. Shimane University, Matsue, Japan, 248 pp.

Auteur(s)

  • R.H.M.J. Lemmens, PROTA Network Office Europe, Wageningen University, P.O. Box 341, 6700 AH Wageningen, Netherlands

Citation correcte de cet article

Lemmens, R.H.M.J., 2005. Heritiera densiflora (Pellegr.) Kosterm. In: Louppe, D., Oteng-Amoako, A.A. & Brink, M. (Editors). PROTA (Plant Resources of Tropical Africa / Ressources végétales de l’Afrique tropicale), Wageningen, Netherlands. Consulté le 29 janvier 2023.


  • Voir cette page sur la base de données Prota4U.