Cazin, Traité des plantes médicinales

De PlantUse Français
Aller à : navigation, rechercher


Cazin, François-Joseph (1788-1864). Lire sa biographie.

Editions

  • Cazin, François-Joseph, 1850. Traité pratique et raisonné des plantes médicinales indigènes. Textes. Boulogne, l'auteur ; Paris, Labé. 1er vol., XI-661 p.
  • Cazin, François-Joseph, 1850. Traité pratique et raisonné des plantes médicinales indigènes. Planches. Boulogne, l'auteur ; Paris, Labé. 2ème vol., XIII p. de pl. en ligne sur Gallica
  • Cazin, François-Joseph, 1858, Traité pratique et raisonné des plantes médicinales indigènes. 2e édition considérablement augmentée, et entièrement refondue, avec un atlas de 200 plantes soigneusement lithographiées. Paris, Labé. 2 tomes dont 1 de pl. en 1 vol., XIV-1076-XL p.
  • Cazin, François-Joseph, 1868. Traité pratique et raisonné des plantes médicinales indigènes : avec un atlas de 200 planches lithographiées. 3e édition, revue et augmentée par le docteur Henri Cazin. Paris, P. Asselin. 2 tomes dont 1 de pl. en 1 vol., XXVIII-1189-XL p. Réédition 1997 avec une préface de Pierre Lieutaghi, aux Editions De L'envol (Jalons des savoirs), Mane (04300) et chez Abel Franklin, Nice. en ligne sur Gallica, BHL, Archive et Google Books. Planches en ligne sur Catégorie:Traité pratique et raisonné des plantes médicinales indigènes de Wikimedia Commons.
Commentaire. L'OCR de Gallica est bien meilleur que celui de BHL, qui est à éviter. De même, la réédition de 1997 n'est pas un reprint, et comporte des erreurs.
  • Cazin, François-Joseph, 1876. Traité pratique et raisonné des plantes médicinales indigènes et acclimatées : avec un atlas de 200 plantes lithographiées. 4e édition revue et augmentée par le Dr Henri Cazin. Paris, P. Asselin. 1 vol., XXX-1254 p.
  • Cazin, François-Joseph, 1886. Traité pratique et raisonné des plantes médicinales indigènes et acclimatées : avec un atlas de 200 plantes lithographiées. 5e édition revue et augmentée par le Dr Henri Cazin. Paris, Asselin & Houzeau. 1 vol. (XXX-1294 p.) : 50 f. de pl. en coul.

Comment utiliser ce Traité (3ème édition) ?

Vous pouvez accéder aux monographies de ce traité en passant par la catégorie Cazin 1868 (en bas de chaque page), ou en consultant les listes des plantes classées selon :

Les textes ont été mis en ligne "bruts d'OCR" et tous toilettés et formatés.

Pour évaluer l'intérêt du traité de Cazin, vous pouvez lire l'introduction de Pierre Lieutaghi :

Florilège

La lecture du traité de Cazin est riche d'enseignements. Tout médecin de campagne qu'il était, il est remarquablement bien documenté. Mais il ne croit personne sur parole, et tient à vérifier toutes les assertions. Il tient compte des remèdes populaires qu'il constate. Son ouvrage est émaillé de remarques qui situent bien l'état de la médecine à la fin du XIXe siècle. Nous en proposons un florilège pour ceux qui n'auraient pas le temps de lire tout le traité.

Cela dit, les partisans des médecines par les plantes gagneront à lire les cas détaillés de malades traités par Cazin. Ils y découvriront que bien souvent, les remèdes qu'il proposait mettaient longtemps à montrer leur efficacité (plusieurs semaines à plusieurs mois). De tels délais seraient aujourd'hui jugés intolérables. On y voit aussi les dégâts provoqués par une automédication mal assurée.

Les historiens trouveront aussi dans Cazin des pistes de recherche dans les médecins (Dioscoride, Galien, Hippocrate, Arnaud de Villeneuve et les botanistes (Matthiole, Dodoens...) de l'Antiquité, du Moyen-Age et de la Renaissance que cite Cazin.