Moringa peregrina

De PlantUse Français
Révision de 28 juillet 2016 à 17:26 par Maëva Rouxel (discussion | contributions) (top : clean up)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Moringa peregrina (Forssk.) Fiori

alt=Description de l'image Moringa peregina.jpeg.
arbre, ressemblant à un tamaris, en Israël
Ordre Brassicales
Famille Moringaceae
Genre Moringa

2n =

Origine : Asie de l'Ouest,
Afrique du Nord-Est

sauvage

Français ben
Anglais bentree


Résumé des usages
  • huile des graines : parfumerie, médecine, cuisine
  • graines comme coagulant pour purifier l'eau
  • feuilles comme fourrage
  • bois de feu
  • ornemental
  • mellifère


Description

  • arbre atteignant 10 m de haut, caducifolié, à rhizome tubérisé
  • feuilles bipennées, de 20-30 cm de long, folioles étroits
  • fleurs en panicule lâche de 15-30 cm
  • fleurs blanc-rosé ou jaune clair, de 1-1,5 cm de long, à 5 pétales libres
  • fruit : capsule de 10-25 cm de long sur 1-1,5 cm de diamètre, à profonds sillons longitudinaux, pourvue d'un bec
  • graines de 1,2-1,5 cm de long, ovoïde trigones, non ailées, blanches
fleurs

Sur l'arbre adulte, les feuilles ont de petites folioles qui tombent vite, alors que les rachis des feuilles persistent. Cela donne à l'arbre l'aspect d'un tamaris (Tamarix).

Noms populaires


Classification

Moringa peregrina (Forssk.) Fiori (1911)

basionyme :

  • Hyperanthera peregrina Forssk. (1775)

synonymes :

  • Moringa aptera Gaertn. (1791)
  • Moringa arabica Pers. (1805)

Cultivars

Histoire

Matthiole (De Ben) précise que l'huile de ben ne rancit pas, ce qui pourrait expliquer pourquoi elle était si appréciée dans l'Antiquité pour les parfums.

Usages

Propriétés

La graine contient environ 50% d’huile. Sa composition approximative en acides gras est : acide palmitique 9%, acide stéarique 4%, acide arachidique 2%, acide béhénique 2%, acide oléique 71%, acide linoléique 1%, et acide gadoléique 2%.

L’huile contient des stérols (campestérol, stigmastérol et β-sitostérol) et des tocophérols (α-, γ- et δ-tocophérol). (PROTA)

Références

Liens